“on dii koi ? Ma chronique mensuelle…” – Janvier 2007

Montréal, le 31 Janvier 2007  

Les coups de gueule d’un afro-optimiste en colère,

Côté perso,  L’Homme est la plus belle merveille du monde, mais il y a trop de modèles défectueux et les pièces détachées sont de trop mauvaise qualité…

        Conakry en fin Décembre 2006 et début Janvier 2007: c’était vraiment super! Imaginez, sur un séjour total de 9 jours nous avons même eu droit à 3 jours d’électricité non-stop (les 25 et 31 décembre et le 01 janvier), un miracle! La preuve que c’est donc possible et que ce sera un jour une réalité chez nous…

Bon les « party » étaient un peu désuètes, trop proches de celles de l’époque où j’y résidais encore, avant  de quitter la Guinée (en 1993) pour la Cote d’Ivoire, mais il ne faut pas trop en demander à ces fêtes qui ne sont qu’à l’image du développement du pays lui-même depuis cette date.

C’était sympa de retrouver après un an d’absence tous les oncles, tantes, cousins, cousines et toute la belle-famille. La bande de copains d’enfance, la célèbre  «bande à Bader» guinéenne était également au complet aux différents rendez-vous fixés; elle est devenue très éclectique avec les années: Soro DAS le Yankee, El hadj Ousmane le Saoudien, César de Rome (un quartier de Lagos), Bano le ministre (de 12 heures), Sadou Pablo le banquier…

Je suis très heureux d’avoir retrouvé tout mon petit monde familial et d’avoir clôturé l’année 2006 avec lui; à refaire, absolument !

        «23 ans Chrono – le chapitre final» : c’est le titre de la nouvelle série radio-télévisée (en particulier sur RFI, la BBC et sur le Web) lancée par les autorités nationales pour 2007.

– Le contexte: dans ce remake  quart-mondiste de la célèbre série américaine il y a des acteurs incontournables que je dois vous présenter avant le 1er épisode :

  • La «cellule anti-terroriste» (CAT) est remplacée ici par une «cellule anti-développement» (CAD) qui gère de manière très professionnelle  notre mal- gouvernance dans le but avoué de maintenir coûte que coûte notre première place auprès de Transparency International en 2007. Tous les agents de cette cellule sont des «agents ordinaires» car ils n’ont vraiment rien de spéciaux ou d’extraordinaires comme dans la version originale.

Cette cellule a deux branches qui se disputent la suprématie en mal-gouvernance:

* Les Bandits en Col Blancs (BCB) qui sont les second couteaux du système étatique pourri; ils sont méchants, amoraux, cupides et ils roulent principalement en Toyota Land Cruiser ou petit modèle. Leur chef est le redoutable Franck Bandit surnommé «FB».

* Les Voleurs en Boubous Bazin (VBB) qui détestent amicalement leurs collègues de la BCB. Ils sont riches en devises de leurs business louches, corrupteurs, magouilleurs et ils roulent en général en Pajero. Leur chef de file s’appelle M.S. Voleur.

* L’agent spatial L.C. Bauer a dirigé longtemps la CAD de sorte que bien qu’il soit pratiquement à la touche maintenant car diminué physiquement et intellectuellement, il tire toujours certaines ficelles de ce jeu national pendant ses rares moments de lucidité. Mais attention, ses forces diminuent un peu plus tous les jours et tous les acteurs de cette triste série le savent…  

 

  • «L’Alliance pour le Développement de la Guinée» (ADG) est l’ennemi principal de la CAD. Ces dangereux terroristes représentent en fait un melting-pot de petits groupuscules avec des objectifs divergents, des agendas cachés et des ambitions refoulées. Il y a parmi eux des «gens biens», des «gens moyens» et beaucoup de «gens mals» qui n’ont qu’une seule chose en commun: vouloir faire chuter la CAD, prendre sa place  et ensuite chacun pour soi…

Les principales cellules terroristes actives actuellement sont les syndicalistes (plusieures cellules divergentes) et la Société Civile mais personne ne sait vraiment qui cela représente en Guinée. Il y a également des cellules terroristes dormantes, en particulier les partis et particules politiques qui sont en fait sous Valium depuis très longtemps. Chacune de ces cellules a parait-il quelques cadres bien formés, dynamiques, résolus et son petit Général de Brigade et d’Opérette, comme la CAD, mais ceux qui brillent de tous feux depuis plus de 6 mois sont la «Passionara RSD» et «Fof le Chauve» qui ont une devise commune : « Qui nous cherche nous trouvera – et si vous ne nous cherchez pas, on vous trouvera quand même… »

Ca va chauffer, Walahi…

– Episode 1 – l’agent spatial LC Bauer déconne complètement (de 11h00 à 12h00, avant ça il dort): il est descendu directement dans l’arène pour soutenir ces anciens potes d’affaires des VBB dans leur combat à mort contre les BCB pour prendre le contrôle de la CAD (Note de l’auteur: j’espère que vous suivez tous sinon scroller vers le haut SVP…).

 Il a carrément pris position pour MS Voleur et sa bande contre les dissidents dans sa cellule et contre Franck Bandit et ses sbires malgré tous leurs crimes flagrants communs! Il a eu le courage de dire ensuite tout haut sur la radio nationale (RFI) ce que tous les guinéennes et guinéens  savaient déjà, même si ils n’osaient pas le dire : «l’Etat c’est moi – et en plus la Justice c’est moi aussi». Il ne lui reste plus que 2 titres avant de nous quitter mais cela ne saurait tarder : «l’Assemblée Nationale c’est moi – et Dieu c’est moi aussi». Du coup les terroristes de l’ADG ont pris cela comme un direct au foie et ils ont recommencé à gronder férocement. Même les cellules sous somnifères des partis et particules politiques ont arrêté de prendre leurs cachets du soir. La sanction est tombée immédiatement, sous la houlette de la Passionara RSD et de Fof le Chauve: grève générale et illimitée à partir du 10 janvier; pour ne pas être en reste, la Société Civile a rajouté une marche générale de protestation à partir du 15 janvier; et pour ne pas qu’on dise qu’ils sont toujours sous sédatifs, les partis politiques ont rajouté un appel à la désobéissance civile – Eh Allah, ça va chauffer…

Episode 2 – La revanche de l’ADG: grève générale illimitée du 10 au 27 Janvier 2007:

* J1, J2, J3 et J4 – la tension monte; les bastonnades et courses-poursuites des jeunes terroristes dans les rues par les sbires de la CAD et la garde rapprochée de LC Bauer ont fait le premier lot de blessés et d’arrestations.

* J5 – c’était repos dominical pour prendre des forces; les menaces volent de tous les côtés.

* J6 – la marche pacifique est interdite, le sit-in pacifique est interdit, la prière pacifique est interdite – même la respiration pacifique est interdite! Du coup les terroristes de la Société Civile se dégonflent et foncent sous leurs lits ou ils ont trouvé les terroristes des partis politiques qui y étaient déjà au chaud depuis le dimanche après-midi; Dieu merci les syndicalistes et les jeunes désœuvrés et désespérés des banlieues et du centre ville de la capitale tiennent le coup…

* J7 – de jeunes terroristes caillassent proprement les sbires de la CAD – gaz lacrimos et arrestations de 60 quidams s’en suivent. C’est le raz le bol! Les cellules actives de l’ADG annoncent une marche publique de protestation pour J8. Le peuple danse au QG des terroristes, à la bourse du travail, aux sons de Tiken Jah Fakoly et de Alpha Wess, les deux apôtres de la génération consciente africaine…

* J8 – les terroristes adultes descendent et frappent le pavé de leur QG à l’Assemblée Nationale pour demander à son Président de montrer qu’il est un Homme…Regazage et re-arrestations. C’est la goutte de trop: la Passionara RSD et Fof le Chauve ne veulent plus rien entendre, ni comprendre, ni voir. Ils appellent le peuple à la révolte générale et à rejoindre les pavés (disons plutôt la poussière et les trous) pour l’assaut final. Les jeunes terroristes  qui n’attendaient que cela sortent tout excités pour insulter et caillasser de plus belle. Et Allah, ça va péter!!

* J9 – marches pacifiques par-ci, caillassage en règle par là, maintenant ça pète à Labé, Kankan, Pita, Mamou, Télimélé…etc.…Le pays s’embrase! Encore un «dégât collatéral » des sbires de la CAD à Mamou (sûrement un dangereux terroriste armé du style Rambo). Les cellules dormantes de l’ADG, les partis politiques, sortent enfin la tête de sous leurs lits pour soutenir la révolte finale…Eh Wotan, où on va ?!?

* J10 – les autres villes du pays joignent la rébellion: Kissidougou, Nzérékoré…

LC Bauer se pointe pour reprendre les commandes de la CAD. Il commence par faire la peau à Franck Bandit, le chef de la branche BCB de la CAD pour le remplacer par un de ses adjoints, EC Bandit qui est encore plus effacé et incompétent que son ex-patron: le coup du sparadrap mis sur la plaie ouverte n’arrive pas bien sûr à arrêter l’hémorragie! Pendant ce temps les terroristes de l’ADG font la pause de 24h pour raison de deuil familial de l’un de leurs chefs; eh l’Afrique… Il parait que son pote Nino Viera de l’autre Guinée voisine vient de lui offrir ainsi qu’à toute sa famille, l’asile politique chez lui. Pas étonnant, il était dans le même bourbier il y a quelques années et avait fait une escale prolongée chez son ami avant d’aller chercher l’électricité et l’eau courante permanentes au Portugal. Le bougre a ensuite réussi à se remettre en selle en 2005. Il faut dire quand même que lui n’a pas le même bilan de santé (et les mêmes médecins) que le fossile de Wawa…

* J11 – la bamboula continue, Nzérékoré est chaud-chaud: 3-4 morts, XX blessés. A Conakry les réunions entre la CAD et l’ADG continuent avec les mêmes résultats: langage de sourds entre autorités moribondes et peuple décoincé et déchainé. La CEDEAO s’en mêle et décide d’envoyer deux vieux renards (Laye le lièvre et le Texas ranger d’Abuja) auprès de LC Bauer pour le convaincre de jeter l’éponge! Les terroristes à l’affût aiguisent leur stratégie…

* J12 – c’est dimanche de feu à Labé: les femmes de Guinée sont de nouveau dans la rue, cette fois-ci pour hurler « 50 ans de misère ca suffit; LC Bauer démission »…Comme d`hab. chez nous, les hommes sont planqués en majorité à la maison, plusieurs dans leurs armoires, sous prétexte d’empêcher les enfants de sortir pendant les troubles…

La CAD se craquelle de tous côtés; la 1ère Première Dame dit «Pardon, vous avez raison» aux chefs des terroristes actifs de l’ADG! La réponse est immédiate et catégorique: Niet et bye bye! Toute la Guinée, bravos et bandits-chefs, retient son souffle pour le lundi de braise dans tout le pays: la marche pacifique nationale dans toutes les villes.

A sôtô mamy, I see fire in Guinea…

* J13: lundi 22 janvier – la GRANDE marche finale! Le mot d’ordre est clair pour tous: « A bas LC Bauer, A bas la CAD, Vive les terroristes de l’ADG, Vive le Peuple de Guinée».

Les guinéens sont sortis par centaines de milliers, jeunes, femmes, enfants et hommes dans les rues de toutes les villes. Ils foncent à pied de tous les quartiers périphériques de Conakry pour converger vers Kaloum, le centre de la capitale.

Au pont du 8 Novembre, où LC Bauer a présidé tant de pendaisons d’innocents guinéens pendant la dictature révolutionnaire du sanguinaire ast, il a fait dresser un barrage avec ses troupes encore loyales appuyées par des mercenaires qui ne parlent même pas nos langues nationales! Ils tirent sur la foule – au minimum 17 morts au cours de la journée dont 13 à Conakry – un nouveau massacre au niveau du sinistre pont du 8 Novembre – il faudra le raser un jour celui-là, pour que son spectre cesse de hanter tous les dictateurs qui passent au pouvoir en Guinée!

Le fils de LC Bauer, en parfait idiot qui sait tenir une arme mais pas réfléchir avec sa tête (sans cerveau) joue au Kadhafi Mobutu, le fils de son père qui a été massacré comme un chien après la fuite honteuse de son père: il monte en première ligne pour organiser les bastonnades et les arrestations, y compris celles des chefs syndicalistes. Ce débile tient absolument à faire haïr toute sa famille avant leur départ en exile…

Les soutiens arrivent de partout : Dakar, Paris, USA, Canada, U.E., même Mr Ban sait précisément maintenant où se trouve la Guinée! Les infos les plus contradictoires circulent: les syndicalistes sont relâchés, non ils sont encore enfermés…etc. Une seule chose ne change pas: la détermination des guinéens d’aller cette fois-ci jusqu’au bout, jusqu’à l’élimination de toute la pourriture de la 2eme République de Guinée. Partout, tout le monde retient son souffle!!

* J14: on compte les «dégâts collatéraux» dans tout le pays; les estimations sont de 30 morts (dont 23 à Conakry) et plus de 170 blessés dans la seule journée du 22 janvier. les chefs des syndicalistes ont été libérés la veille vers 23h00 et présentés manu-militari à LC Bauer qui leur a juré ne pas être au courant de leur arrestation, preuve supplémentaire qu’il ne gère plus rien dans le système guinéen! Pire, la CAD a importé un bataillon de 120 commandos de la Guinée Bissau voisine pour faire le sale boulot de tirer sur les Guinéens, puisque l’armée nationale est de plus en plus réticente pour le faire! Comment arrêter ce massacre??? La Première Première Dame se démène comme elle peut pour jouer l’intermédiaire entre son époux grabataire, son entourage et les terroristes syndicalistes; tout le monde se demande si son action est innocente ou plutôt si elle est chargée par le moribond de gagner du temps pour permettre à la CAD de reprendre la main; néanmoins à écouter les leaders syndicalistes, on sent qu’ils ne sont pas dupes et qu’ils sont sur leurs gardes. Des négociations sont prévues entre les diverses structures de la CAD et de l’ADG pour le mercredi 24 janvier (J15) au Palais du Peuple à 10h15 minutes précises…

Pour ne pas être en reste, les préfectures de Koundara et Dabola organisent néanmoins leur show local de protestation, sans dégâts Dieu merci; néanmoins dans les banlieues de Conakry on compte deux nouvelles victimes ce jour-ci, car les jeunes terroristes désœuvrés continuent de caillasser proprement tout passage des sbires de la CAD.

*J15, langage de sourds à l’Assemblée Nationale: tous les acteurs sont réunis comme prévu mais les agents de la CAD continuent à sortir les mêmes inepties et âneries pour sortir de la crise. Les terroristes sont fermes (pour le moment) sur leurs position: «on parlera du social plus tard; pour le moment il n’y a qu’une seule condition pour arrêter la grève, la nomination immédiate d’un Premier Ministre acceptable par toutes les parties…Pourvu que ca dure et que certains ne flanchent pas en chemin – ventre vide est tellement facile a corrompre! La mobilisation guinéenne à l’étranger, africaine et même internationale est maintenant totale; on parle même de nous dans les journaux télévisés principaux du monde – d’accord, on aurait préféré que ce soit pour d’autres exploits nationaux – mais quand même! Maintenant même W, le Roi du Monde Libre, sait que nous existons…

LC Bauer cède enfin le soir au pied de son baobab favori sous la pression, il semblerait, des ecclésiastiques et de sa bande de potes qui il avait offert le pouvoir en 1984. C’est OK pour le PM avec tous les pouvoirs! Mais comme tout le monde le connaît un peu «Maradonna» sur les bords, la grève continue jusqu’à ce que le quidam soit connu… La confiance ne règne pas!

J16, la palabre continue – les exigences des putschistes sont non négociables: d’abord la feuille de route du nouveau PM (pour être sûr que toutes les parties disent bien la même chose) et ensuite sa désignation – le suspens national est total, mais la grève continue. Les préfectures et autres villes de l’intérieur continuent leurs shows individuels: on a même parlé de Sampirindji, le gros village de mère sur RFI aujourd`hui… Enfin vers 21h30, un accord est annoncé entre LC Bauer, la CAD et l’ADG sur les grands axes de ce nouveau PM de consensus, coordinateur des actions du gouvernement, chargé de designer les membres de son équipe et les directeurs nationaux – les termes précis de cet accord ne sont pas encore bien détaillés; ils seront donc finalisés le lendemain, inch Allah…

*J17 – vendredi 26 janvier, LC Bauer a enfin cédé: lui et ses sbires de la CAD ont tout essayé, les menaces, les caresses, le chantage et la corruption, mais les militants étaient aux aguets et surveillaient de près leurs chefs syndicaux pour éviter qu’ils flanchent – ils ont donc martelé «soit un chef du gouvernement indépendant, soit on redescend dans la rue jusqu’au départ du Grand malade … ». Au finish, la CAD et son chef ont donc cédé et sont OK pour l’option 01 qui les sauve soit de l’exile immédiat ou pire pour nous, d’un putsch militaire par les barons actuels de l’armée guinéenne avec toutes les incertitudes qui l’accompagnerait! Un accord final sera normalement signé le lendemain après des négociations complémentaires sur les revendications sociales qui ne sont toujours pas discutées et satisfaites… Maintenant il faut s’assurer que le PM choisi  ne sera pas un pourri…

J18 –  samedi 27 janvier, l’accord final syndicats – gouvernement – institutions est enfin signé vers 23h00: la grève est «suspendue» (temporairement) et non pas encore entièrement levée… Les palabres ont continué toute la journée pour les revendications sociales: baisse du prix des carburants et du riz, libération de tous les emprisonnés pour cette grève, l’assurance d’aucune poursuite judiciaire contre les grévistes, le 22 Janvier devient une fête nationale du souvenir des martyrs…etc. Maintenant il reste à designer l’oiseau rare, le nouveau Premier Ministre, chef du gouvernement acceptable par le Peuple et par l’ADG; celui qui devra nous sortir enfin de 50 ans de pourriture au sommet de l’État guinéen. Le risque existe que les chefs de la CAD et LC Bauer essaient d’endormir les guinéens en désignant un fantoche a leur solde, mais le sous-entendu «suspendu» est clair pour tous: si on n’est pas d’accord avec le choix, la grève reprend illico presto et les guinéens redescendent dans la rue…à bonne entendeur, salut! Les syndicalistes terroristes de l’Alliance pour le Développent de la Guinée (ADG) sont devenus des Héros nationaux! Par leur courage, leur détermination et leur intransigeance, ils ont réussi à mettre à genoux le système de gouvernance le plus pourri d’Afrique!

Vive la Passionaria RSD, Fof le chauve, mon Beauf Yamoudou Touré et Mr Baldé: votre quatuor, appuyé par votre cabinet de conseillers actuels, mérite d’être nommé Premier Ministre, chef du gouvernement, pendant la période de transition qui mènera la Guinée à des élections nationales crédibles et transparentes, car à mon avis, l’oiseau rare que les guinéens cherchent depuis près de 50 ans, c’est vous! Nul autre choix ne pourra mieux me convaincre aujourd’hui…

– Épisode 3 – à la recherche du Phénix, l’oiseau rare: pendant que la vie nationale reprend son train-train habituel c’est-à-dire cahin-caha après 3 semaines de paralysie totale, tous les  Guin-Int et Guin-Ex vivent dans l’anxiété de connaître le nom du «sauveur national» qui sera désigné par LC Bauer. De nombreux noms circulent – il parait que plusieurs préposés ont carrément désisté (facilement compréhensible!) alors que d’autres graissent des pattes dans tous les sens pour être désignés…

De tous les noms qui circulent, celui de Thierno Madiou Sow, le Président de la LGDH est celui qui me séduit le plus: il s’est forgé avec les années en Guinée une image d’homme intègre, apolitique, direct et qui n’a jamais eu peur de (bien) dire les quatre vérités à tout le monde. Je pense également à une grande Dame, comme Aicha «Portos» Bah qui est une adorable jeune retraitée de la direction générale de l’UNESCO. Je cite ces 2 noms car ce sont les premiers qui me viennent  à l’esprit. Je sais que des «grands» guinéens existent car la Guinée a toujours su en produire au cours des siècles de notre histoire nationale. Je ne connais pas tous les bons candidats actuels en raison de mon exile professionnel prolongé mais il nous faudrait une/un guinéen de cette envergure et qui plus est, a déjà été bien en contact avec la mangécratie locale. Un guin-Ex 100% parachuté, à mon avis ne tiendrait pas le temps nécessaire à la transition: soit il jettera l’éponge par rigidité excessive, soit il plongerait tête baissée dans la mangécratie comme beaucoup de ceux qui sont revenus en 1984, après la 1ère république de malheur.

Ce genre de personnalités ne sera surement pas le premier choix de LC Bauer car il ne pourra se moquer d’eux comme il a su si bien le faire pendant 23 ans de tous ceux qui l’ont approché de près. Néanmoins les guinéens ne devront pas accepter forcement son 1er choix et si nécessaire, il faudra le menacer de nouveau et lui marcher sur le pied (malade) jusqu’à ce que nous obtenions satisfaction totale dans l’intérêt unique du pays.

v     Côté boulot,

  Très peu de concentration professionnelle ce mois-ci. «23 ans Chrono – le chapitre final» oblige…

v     Côté « reste du monde »,

Calme plat ce mois-ci: tous mes «restes du monde» sont branchés sur «23 ans chrono – le chapitre final», alors…

Au mois  prochain, Inch Allah….

Et surtout, ne ratez pas notre nouvelle série radio-télévisée nationale – toujours sans pitié mais avec humour – en gestation à Guineawood et qui démarrera très bientôt: «Les péripéties d’un 3ème départ à zéro»…

 

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2007. Bookmark the permalink.

2 Responses to “on dii koi ? Ma chronique mensuelle…” – Janvier 2007

  1. Altine says:

    Si comiquement triste !

  2. Altine says:

    Si comiquement triste !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s