“on dii koi, ma chronique mensuelle…” Octobre 2007

Bamako, le 31 Octobre 2007

 

Les coups de gueule d’un afro-optimiste en colère,

 

·        * Côté perso,  «C piti homme ki panik, sinon ya few…»

 

        Bamako en octobre et tout seul: entre ramadan et canicule, y’a pas grand-chose qui se passe; heureusement que Sous le Soleil, la Star Ac et la Champion’s League ont repris à la télé…   

 

      «24  ans Chrono – le chapitre final»: la saga de la bamboula guinéenne…

 

Épisode 09 – les 30 huitièmes jours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, populaire (PM-CG-p):  

* Côté Résultats: toujours rien! Les mois derniers c’était l’évaluation de tous les ministres mais les notes n’ont toujours pas été publiées; néanmoins elles ne devaient sûrement pas être très bonnes car ce mois-ci notre PM-CG-p s’est transformé en surveillant de classe pour aller s’assurer qu’ils s’asseyent au moins un peu dans leurs bureaux. Et du coup, maintenant ce sont les Forces Vives de la Nation qui parlent de l’évaluer lui-même: et oui, quand on entre dans ce circuit, ça devient obligatoire pour tout le monde; c’est ce que les Pros appellent «évaluation à 360 degrés»! Je suis sûr que les ministres doivent tous être contents: ils ne risquent plus d’entendre parler d’évaluation avant très longtemps encore…

Et puis il a présenté le 11 octobre à notre Assemblée Nationale ébahie ce que lui seul au monde appelle un discours de politique générale –  bref il leur a dit (en exagérant un peu) ce qu’il a fait de grandiose pour le pays, en oubliant de leur dire la suite des merveilles qui nous attendent; et puis il nous a confirmé ce que nous soupçonnions déjà, qu’il ne lit jamais la presse – drôle d’homme d’Etat!!! – Mama Mia, la volée de bois vert qu’il a récolté ensuite, c’était parait-il pas beau à voir! Il a ainsi confirmé à nos dépités que ses yeux et sa bouche voient assurément plus gros que son cerveau et ses épaules, Walahi…

 

* Côté Mamaya: rien également – maintenant c’est l’heure des bousculades pour arriver le premier sur les lieux de réjouissances pour représenter «The Big Sick One»: ainsi notre PM-CG-p  et notre PAN (président de l’Assemblée Nationale qui devrait normalement être au chômage depuis plusieurs mois – et à la retraite depuis plusieures années) jouent à cache-cache dans la ville par menteurs interposés pour déposer les gerbes de fleurs, comme à la fête de l’indépendance nationale et inaugurer les premières (et dernières) pierres de tous nos nouveaux mirages! Ainsi le 2 Octobre ils ont accepté de jouer un sketch de «Pessè» (troupe locale comique de Conakry) pour  détendre un peu les pauvres Conakrykas en ces temps de vaches maigres.

 

– Episode 10: lancement de la campagne «je me souviens…de la république populaire et révolutionnaire de Guinée»

Un ensemble de prises de positions récentes est entrain de progressivement révolter de très nombreux guinéens, en particulier depuis que le cinquantième anniversaire de notre indépendance bananière se profile le 2 Octobre 2008:

 

a) les manœuvres sans finesse de notre PM-CG-p et de notre PAN pour récupérer l’événement afin de se faire mousser personnellement et accessoirement pour réhabiliter ast, notre plus grande catastrophe nationale;

 

b) le «cirque annuel ast» de Bamako qui amuse toute la galerie depuis 2 ans, et qui a été si bien résumé par une journaliste de la bande «Les Maliens ont encore une fois meublé la cérémonie par des conférence, des débats, de lecture du Saint Coran et du sport à la mémoire de celui dont la Guinée avait appartenue pendant 26 ans»; un portrait fort juste des faits majeurs de la révolution guinéenne: 26 ans de bla-bla, de danses folkloriques, de foot et de népotisme…

Cela me fait de la peine quand j’entends mes frères et sœurs dirent «le Mali a choisi une petite minorité contre la majorité des guinéens qui ont dansé dans toutes les rues du pays à la mort du responsable suprême de ce même pdg». La majorité des maliens et leurs autorités apprécieraient-ils si chaque année un groupe d’illuminés nostalgiques organisaient à Conakry une semaine à la gloire d’un précédent président avec tambours et trompettes? Un pays frère aussi proche de TOUS les guinéens ne devrait-il pas rester (au moins) neutre face à ce drame guinéo-guinéen et à un homme qui a condamné certains de ses fils et filles à mourir par privation d’eau et de nourriture, quelque soit ce qu’on leur reproche, pour ensuite venir arracher des organes sur leurs cadavres pour des sacrifices sataniques? A mon avis ceci est une simple question de respect des Droits de l’Homme!

 

Décidément, entre le 28 septembre et le 02 octobre 2008, ça va chauffer en Guinée: les «has been» pdgistes veulent en profiter pour faire un show national à la gloire de leur zéro d’ex-boss, comme si tout le monde en Guinée était brusquement devenu sourd, muet et aveugle; comme si les 24 ans de Cocoteraie avaient suffi pour faire oublier aux guinéens l’enfer de la révolution sanguinaire. Cette fois, je pense que c’est la goutte qui a fait déborder le vase de tous et enfin l’occasion de remobiliser tous les anti-pdgistes (soit 95% des guinéens) pour rappeler au monde entier comment c’était la vie de tous les jours sous le goulag d’ast et de sa révolution. 

 

Le moment est venu pour tous les guinéens de 7 à 77 ans, individuellement mais aussi regroupés en associations et regroupements de la Société civile et toutes les forces vives de la Nation de rappeler le drame quotidien et la mal-vie dont ils ont tous été victimes par la folie meurtrière du premier chef malade du pays…Ses groupies peuvent se pavaner hors de Guinée en fabulant sur Le Plus Grand Mensonge de l’Histoire guinéo-africaine: qu’il a été l’organisateur du Non au premier «D» (De Gaule), sans rappeler les faits historiques réels de ces événements, notamment que cela lui avait été carrément «imposé» par des jeunes étudiants guinéens en France, membres de la FEANF, et en vacances au pays à ce moment propice. Il est prouvé aujourd’hui par tous les témoins de ces moments cruciaux que seul, il aurait voté comme ses autres compères ouest-africains de l’époque pour les petits avantages mesquins et égoïstes offerts à nos premiers roitelets par De Gaule…Le seul véritable exploit de ast à cette époque historique de la Guinée a été son opportunisme visionnaire à flairer justement le bon coup historique!

 

Mais parlons succinctement également des ses 3 autres NON aux «D»:

 

  • NON à la Démocratie: ses collaborateurs proches les plus avisés ont compris très vite au lendemain des mamayas des fêtes d’indépendance à qui ils avaient affaire: un mégalo narcissique et complexé par son bas niveau d’études scolaires, avec un goût immodéré du mensonge, de la cruauté, du cynisme et avec un esprit satanique et malsain. Ce genre de mec n’a jamais compris le mot Démocratie et ne pouvait sûrement pas l’accepter autour de lui. Ceci ne l’a néanmoins pas empêché de recopier tout ce qu’il a pu trouver sur ces concepts pour inonder le pays de tomes révolutionnaires ridicules.
  • NON aux Droits humains – pas besoin de détailler ceci, beaucoup l’ont déjà fait si bien  mais il en faudrait encore beaucoup plus, comme vient de le faire (avec un si bon timing) tout récemment un rescapé du Camp Boiro.
  • NON au Développement de la Guinée – là aussi pas besoin de beaucoup en parler – un court séjour ou même un simple survol de n’importe quelle ville du pays est la meilleure description argumentée du chaos national après 50 ans de gestion pdgiste.

 Mais par contre :

 

  • OUI à la vie de chien pour tous les guinéens, avec une jeunesse à la dérive totale, formée au rabais de manière folklorique, endoctrinée, miséreuse et sans perspectives d’avenir;
  • OUI au mensonge comme mode de vie quotidien, à la démagogie, aux slogans creux et comiques, à l’exacerbation de la haine ethnique, à la coupure des guinéens du monde extérieur aux moments cruciaux où le village planétaire se mettait en place et où mettre au travail nos immenses ressources naturelles pouvait vraiment être réalisé à moindre coût et faire enfin la différence pour l’avenir de notre pays dans la région;
  • OUI à la destruction systématique et progressive de la cellule familiale de toute une nation, où les enfants dénonçaient leurs parents aux comités révolutionnaires; à l’humiliation des aînés devant leurs familles, à la destruction de nos meilleures valeurs traditionnelles;
  • OUI aux traitements dégradants et inhumains qui ne sont même pas réservés à des animaux enragés dans toute société sortie de l’âge de la pierre;

  OUI – JE SENS QUE LE MOMENT EST EFFECTIVEMENT VENU POUR CHACUN ET POUR TOUS DE TOUT DIRE SUR LE CAUCHEMAR ast/pdg – sur tout le Mal qu’ils ont fait et continuent de faire subir au peuple de Guinée!

 

Guinéennes, guinéens, prenez vos plus belles plumes et vos plus belles voix pour témoigner dans les journaux, les radios, les télés et les rues de Guinée et du monde entier de ce qu’était vraiment, pour nous qui étions là, la révolution guinéenne

 

Nous avons 11 mois pour que toute la vérité soit dite et il n’y a plus une minute à perdre!

 

Déjà le ton a été donné ce mois-ci par la commémoration nationale par l’Association des Victimes du Camp Boiro (AVCB) de la nuit des fusillades (le 18 octobre 1971), l’un des plus grands crimes de la révolution guinéenne sur nos pères et mères martyrs de Guinée. Un premier coup d’épée dans le flanc du démon pdg….

 

v     Côté boulot,

 

 RAS dans cette rubrique ce mois-ci – un faux calme règne – avant la tempête?

 

v      Côté « restes du monde »,

 

– Bravo au Togo: qui a réussi depuis l’instauration du multipartisme dans le pays ses premières élections libres, plus ou moins transparentes et sans mort d’hommes (innocents ou pas). Plus de doute possible maintenant, le fiston est de bien meilleure qualité humaine que son diable de paternel…

 

– Bravo à la RDC : qui vient d’envoyer une nouvelle recrue de taille aux BBU (Bad Boys United), l’équipe internationale de voyous qui s’entraîne dans la cour de la prison du Tribunal Pénal International à La Hayes aux Pays-Bas. L’équipe cherche ardûment  le maximum de stars dans le domaine alors un petit effort de plus partout dans le monde svp…

 

– Bravo à Bob Denard qui a réussi enfin un exploit humanitaire: faire la une des journaux et télés du monde entier sans avoir tué personne (à part lui-même, bien sûr)! Adieu, le dernier corsaire de la République!

 

– Bravo à Mo Ibrahim qui a crée un prix vraiment super pour récompenser les chefs d’états «conscients et sages» de notre continent. En plus ce petit malin a choisi un créneau qui ne risque pas de le ruiner de si tôt: après Jo Chisano pour 2007, il ne reste plus que 2 ou 3 à récompenser et ensuite il est peinard pour ses 5 Millions USD pendant de très longues années encore – dans le règlement intérieur il est clairement explicité que le prix est attribué chaque année, sauf si aucun candidat potentiel ne remplit les critères de choix…

 

– Yako au Maroc: un gag a été envoyé par SMS sur les portables du royaume chérifien suite à la nomination récente de leur nouveau PM-CG : «Abbas El Fassi et l’Istiqlal recrutent. Vous êtes riche, beau, jeune et/ou d’origine fassie [de Fès] (test ADN obligatoire), envoyez CV + prétentions ministérielles à Abbas@anouslemaroc.com». Du coup il a reçu dans la semaine près de 600 dossiers de candidature dont une centaine des membres de son propre parti. Cela a paru tout à fait normal à ceux qui l’ont lu!!! Nous sommes de plus en plus vaccinés et donc indifférents au népotisme et au clientélisme honteux, Walahi….

 

– Yako au Tzar Poutine qui vient de créer une nouvelle voie à explorer par tous nos chefs avides de pouvoir à vie, et même après. On pensait que nos ingénieux stratèges avaient exploré toutes les options possibles: 1) placer un vieux pote à la succession; 2) placer un débile mental; 3) placer un parent éloigné, et enfin 4) placer son propre fils – le plus à la mode au 21e siècle.

Notre Vladi international vient de rajouter une nouvelle option encore plus forte, car c’est une combinaison savante du 2 et du 4: placer un débile mental mais conserver le poste de numéro 2 (PM-CG-p) pour soi-même – c’est un peu comme mettre un double préservatif, au cas où celui du bas éclaterait entre temps…

 

Au mois  prochain, Inch Allah….

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2007. Bookmark the permalink.

One Response to “on dii koi, ma chronique mensuelle…” Octobre 2007

  1. Altine says:

    Mon pauvre ATD ! Que vais-je bien pouvoir faire de toi? Ne voila t’il pas que Mr ATD se plaint de petites commémorations incantatoires de quelques nostalgiques des temps heureux ou l’on pouvait torturer, supplicier et martyriser en toutes quiétude ? En ces temps bienheureux, pas d’internet ou de petits lutins facétieux à la plume acerbe se seraient amusés à tourner en dérision nos chers despotes… T’es irrécupérable ATD ! Comment vais pouvoir te faire entrer dans la citrouille que si le ridicule tuait dans mon cher pays nous n’en finirions pas aujourd’hui de tourner des remakes du « retour des morts vivant ». Quoique…C’était Halloween hier pas vrai ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s