“ON DII KOI, ma chronique mensuelle…” Septembre 2009

Montréal, le 30 Septembre 2009

 

Les coups de gueule d’un afro-optimiste en colère,

 

v Côté perso,   «L’Homme noir conscient du 21ème siècle en a marre de la pauvreté et de la décadence… » A.O.T.D.

 

Décidément, les temps, sont durs-durs, caillou, Walahi! Maintenant chacun des membres de mon staff a décidé d`ouvrir un parti politique et de se présenter à la prochaine élection présidentielle en janvier et février 2010; il parait que c`est ce qui est a la mode actuellement…

Résultat, ces crétins ne viennent plus travailler pour moi – ils travaillent pour eux-mêmes à aller couillonner et raconter des boniments dans la communauté guinéenne ici alors que les guinéens du Canada n`existent même pas pour le CNDD! Il y en a un qui promet un TGV de Conakry jusqu`à Kankan et un autre un métro souterrain  jusqu`à Labé! Inutile de vous dire que je ne voterai pour aucun d`entre eux – ni pour vous, si vous aussi suivez la mode actuelle…

 

     «3e transition vers la 3e République»  – la 3e Télé-Novéla guinéenne!

 

Épisode 07 – Toujours dans le brouillard guinéen…

 

J`ai décidé récemment d`être plus «positif» dans la vie et donc plus constructif; plusieurs incidents dans ma vie personnelle et familiale m`ont amené vers cette nouvelle voie. J`ai donc décidé aussi de commenter toutes les bonnes actions des différents acteurs du pouvoir en Guinée, mais cela va être très difficile, Walahi…

 

Je resterai néanmoins très critique (comme avant) de toutes les dérives, tout en développant quand même mes sentiments et mes idées sur comment sortir du bourbier national.

 

Par exemple le massacre du peuple de Guinée désarmé et innocent (centaines de morts et milliers de blessés) le 28 septembre 2009 alors qu`il était simplement sorti pour dire «Non à la dictature» est tout a fait inadmissible et intolérable! Même De Gaule et l`armée coloniale n`avaient pas osé tirer sur lui lorsqu`il avait dit «Non à la colonisation» le 28 septembre 1958.

 

 Le texte ci-dessous était valable jusqu`au 27 septembre 2009; depuis et après le lundi noir du 28 septembre, notre Moise le Terrible et son CNDD (Conseil National pour le Départ de Dadis) sont totalement disqualifiés, avec carton rouge pour la fin du match de la transition guinenne.

 

Oui, Dadis et ses complices doivent partir….à la CPI de La Haye…

 

Les trois options de Dadis

 

Finalement je me joins de plus en plus à tous nos compatriotes qui écrivent sur le Net pour dire qu`il ne sert en fait à rien de «diaboliser» et critiquer  en permanence le Président du CNDD Moussa Dadis Camara: le seul résultat qui puisse advenir de ces actions est en fait sa fermeture progressive à toute discussion utile avec lui, et finalement un repli sur lui-même et sur ses proches dans l`esprit très guinéen de «que ces gui-nex aboient, de toute façons ma caravane passera… ».Il serait sûrement plus productif d`analyser de manière sobre et systématique quelles sont ses options d`avenir dans les années et décennies à venir selon les choix qu`il fera dans les jours à venir. Et prier qu`il  ne l`ai pas déjà fait sous l`influence néfaste des faux-amis qui l`entoure.

 

Je voudrais au préalable donner mon opinion personnelle sur l`homme fort de Conakry  du 23 décembre 2008 à aujourd`hui: je reconnais sincèrement que je fais parti des «fanas» de Dadis à son arrivée et pendant les premiers mois de son pouvoir. Notre pauvre pays avait tellement souffert de mal-gouvernance et d`injustice depuis plus de 50 ans que ses propos et ses premiers actes m`ont sincèrement fait penser, comme à plusieurs autres frères et sœurs  que nous avions trouvé un militaire d`honneur pour enfin sortir notre pays de l`ornière et de la malédiction qui tourmentaient tant tous les guinéens. Les excellents écrits prémonitoires du doyen Sy Savané nous avaient fait rêver qu`il existait vraiment des «militaires patriotes» dans notre pays qui pouvaient changer le cours de notre histoire souvent sinistre. Les sceptiques ont été nombreux et très rapides à réagir. Je ne voulais pas accepter leurs arguments qu`il était impossible que ce genre de militaires existe encore en Guinée et leurs exemples ne manquaient pas surtout quand on a vu un personnage comme Pivi aux premières loges du pouvoir. Je me souviens des discussions chaudes dans tous les milieux guinéens où je passais et où on me prenait souvent pour un naïf et toujours pour un optimiste maladif. Mais Dadis trouvait les mots justes au début pour me (nous) faire rêver: finie la gabegie, finis les trafiquants de drogues et les bandits en cols blancs qui ont mis notre pays à genoux, audits de tous les précédents pilleurs des deniers publics,  restructuration immédiate de l`armée, promotion des jeunes cadres et mise à la retraite des fonctionnaires qui partageaient leurs bureaux avec leurs petits-enfants…etc. Il utilisait les mots justes, ceux que je voulais entendre, ceux dont je rêvais…Bref, j`étais sûr que c`était un vrai patriote qui aimait la Guinée et voulait la changer totalement. Je reste encore persuadé au fond de moi-même qu`il est arrivé en fin décembre 2008 avec vraiment ces idées-là en tête.

 

Mais mille fois Hélas, la mafia civilo-militaro-commerçante qui est à la base de tous les malheurs de notre pays depuis le PDG-RDA en 1959 a vite repris la main et a commencé lentement mais sûrement à le manipuler et le dévier de ses objectifs initiaux. A la différence de Sekou Touré qui était à mon avis,  dès le départ en 1956 un complexé cynique, malin et méchant qui avait déjà en tête de faire la peau à tous ceux qui étaient «mieux que lui» avant qu’il ne soit leur Président. Je donne même le bénéfice du doute à Lansana Conté car je pense sincèrement que ses intentions primaires étaient également saines et patriotiques mais il a été pris très rapidement en charge par la même mafia et en plus il était très cupide, avec peu de moralité et très limité intellectuellement. Dadis, en plus pour aider cette mafia à bien le coincer a commencé à trop parler, à envahir tous les espaces nationaux de communication, à mettre sur la place publique beaucoup de ses limites et complexes et sa propension à humilier ses proches et à abuser de son nouveau pouvoir. Tout personne censée  vous dira qu’en Afrique, et particulièrement de l`Ouest, la seule chose qu`il ne faut jamais faire est d`humilier un adulte en public, devant toute sa famille car c`est la seule chose qu`il ne te pardonnera jamais. Finalement, je suis donc passé du grand espoir au pire désespoir – une fois de plus…

 

Dans 5-10 ans on trouvera dans les dictionnaires le Petit Larousse illustré et le Robert à la page C de la 2eme partie du document: « Camara, Moussa Dadis: officier guinéen qui à la tête d`une junte a pris le pouvoir en Guinée le lendemain du décès du Président Lansana Conté……….). Les 2 ou 3 phrases lapidaires qui suivront dépendront entièrement du choix obligatoire qu`il devra faire très bientôt si ce n`est pas déjà trop tard sur son avenir dans l`Histoire de la Guinée et de l`Afrique. Lisez comme exemple ce qui est dit de Sekou touré! Dadis a en fait trois choix possibles :

 

  1. Il décide de passer en force directement de président du CNDD à président de la république de Guinée en 2009 ou 2010: il gagnera sûrement ses élections – les laboratoires d`élections mis en place par ses deux prédécesseurs ne nécessiteront qu`un peu de graissage… Et il sera intronisé en grande pompe à Conakry au palais Sekoutoureyah devant son grand-père Wade, son père Kadhafi et sûrement aussi les nouveaux présidents de la Mauritanie et du Niger qui lui ressemblent tant en 2009. Mais ne vous y trompez pas, son cas est bien différent des deux derniers. J`avais développé ces différences dans la version originale mais cela allongeait trop le texte donc je les partagerais sûrement une autre fois. Ceci bien sûr ne justifie absolument pas leurs coups d`état anticonstitutionnels et surtout leurs bourrages honteux des urnes pour passer au 1er tour. Mais ces deux-la savent exactement ce qu`ils comptent faire pour leurs pays et ils voient clairement la voie à suivre pour cela. Je ne pense pas que ce soit le cas pour Dadis à Conakry aujourd`hui.

Personne ne lui pardonnera jamais d`être un officier de l`armée qui a juré sur son honneur et sur sa famille et qui a ensuite osé piétiner tout cela sans aucune gêne. Il sera donc le 3è président de la Guinée, il résidera dans un beau palais de marbre où il sera plus un prisonnier qu`autre chose. Il ne sera pas invité aux garden-parties sur les pelouses de la Maison Blanche et même pas sûrement à diner à l`Élysée. Pire que tout cela sans doute pour lui, il se fera truander comme ses prédécesseurs par ses intermédiaires sur le plan immobilier et financier en Occident qui prieront tous les soirs pour qu`il ne se réveille pas le lendemain. Les banques partageront avec les grands de ce monde tous ses biens cachés et les rendront ensuite sûrement au premier président démocratiquement élu du pays. Le dernier sommet du G8 a été clair là-dessus et ils seront ravis de montrer l`exemple sur un  chef opérette africain. Il fera le tour des différentes rencontres de ses pairs de la région pour s`auto-congratuler et se décorer tous les mois  mais lui et sa famille seront coincés à jamais en Guinée. Le triste exemple de la famille de Conté aujourd`hui devrait faire réfléchir tous les guinéens. Ses grands fils ont fait des pieds et des mains pendant longtemps pour s`installer en Amérique du Nord mais avec les systèmes bancaire et fiscal locaux ils sont rentrés ensuite rapidement au bercail et on parle maintenant de problèmes financiers pour payer les études des plus petits en Angleterre! La justice (et ensuite la prison) est à la porte de tous ceux d`entre eux qui ont plus de 18 ans alors que lui repose en paix dans son village natal…Bref, notre Dadis devenu National finira triste et malheureux comme ses deux prédécesseurs, épuisé par les peaux de bananes journalières, les intrigues  et les coups bas permanents. Cela finira même également par beaucoup d`autres excès et peut-être même par  la déprime permanente.

Mais pire que tout, je vous laisse deviner les 2 ou 3 lignes qui compléteront son épopée dans les dictionnaires…

 

  1. Il décide mettre en avant un «homme de paille» parachuté dans un nouveau parti crée pour la circonstance, en attendant de le virer le plus vite possible pour reprendre son trône présidentiel: personne n`est dupe ni en Guinée, ni ailleurs – le coup se verra de loin, plus qu`un gros vilain nez sur un visage fin. Il aura rajouté à sa honte précédente le mépris et  l`insulte à tous les guinéens et à la communauté internationale pour les prendre tous pour des imbéciles. Qui plus est, l`appétit venant en mangeant le nouveau petit boss va sûrement s`activer rapidement pour monter sa petite équipe parmi les militaires soudards de nos forces armées en pleine anarchie pour s`assurer qu`il ne les gênera plus dans quelques années (technique Mengistu). Ce sera d`autant plus facile qu`il en a déjà humilié plusieurs dans pratiquement tous les corps de l`armée nationale. Ni lui, ni sa famille ne dormiront plus jamais sur leurs deux oreilles jusqu`au jour très hypothétique où il reprendra son bien. Et alors commencera le scenario que je vous ai décrit précédemment. La seule différence ici c`est qu’ils rajouteront une ligne supplémentaire dans les dictionnaires, avant les 2 ou 3 autres qui dira «au début il a placé un homme de paille pour essayer de tromper tout le monde, mais il a lamentablement échoué dans cette manœuvre».

 

  1. Il décide de jouer le rôle d`arbitre impartial et au-dessus de la mêlée, comme il l`avait promis au peuple de Guinée et toute la communauté Internationale en prenant la décision urgente d’organiser rapidement des élections présidentielles et législatives propres et démocratiques en 2009 ou 2010: il se débarrasse ainsi directement de cette patate chaude dont peu de gens se rendent compte de la complexité. La tâche qui attend ce 3è président est colossale, si il veut vraiment faire renaitre l`espoir dans ce pays et il risque de ne pas y arriver même si il décroche deux mandats consécutifs, mais néanmoins toutes les bases peuvent être mises en place pendant ce temps.

 

La majorité des candidats en course ne sont pas des Saints, nous le savons tous et ils le savent tous ; en dehors de quelques nouvelles têtes jeunes qui ont montré une certaine  probité morale, des qualités réelles d`entreprenariat personnel et pour la première fois en Guinée du courage pour dire parfois la Vérité aux chefs divins – mais ils sont encore trop peu nombreux  et trop nouveaux pour peser sur des élections en 2009-2010 et c`est d`ailleurs une très bonne chose pour eux, car ils seront sûrement beaucoup plus utiles parmi les leaders dont nous aurons besoin demain et après-demain, quand le nettoyage à grande eau aura commencé. Soyons des guinéens réalistes et honnêtes: la grande majorité de tous ceux qui ont été accrochés au poteau du champ du pouvoir en Guinée depuis 1958 ont brouté autant qu`ils ont pu – tout dépendait de la longueur de leur corde. Le chef suprême, les petits chefs du cercle direct autour de lui et leurs proches, un groupe très restreint en nombre, avaient des cordes kilométriques; ils ont donc brouté à satiété pour eux-mêmes et pour leurs familles. Certains en sont même morts d`excès de bonnes choses inconnues d`eux jusqu`alors…Puis il y avait un groupe un peu plus nombreux, avec des cordes en centaines de mètres – ceux-ci aussi on brouté autant que possible, mais ils ne sont pas des «riches» au sens occidental du terme, c`est eux qu`on appelle pompeusement  au pays ceux qui ont réussi à se débrouiller et ils font très souvent la fierté de leur famille et de leurs amis et complices…Il y a la grande majorité des autres guinéens qui avaient des cordes de quelques mètres à peine et parfois la corde était si courte qu`ils étaient attachés directement au poteau. Ceux –ci ont vite fini de brouter toute l`herbe disponible et depuis ils mangent uniquement de la terre. La majorité d`entre eux a passé toutes ces longues années de galère à essayer avec plus ou moins de succès d`allonger au maximum leurs cordes. Ceux qui n`ont pas pu, ce n`est sûrement pas parce qu`ils n`ont pas essayé – il n`ont juste pas pu se débrouiller correctement. Finalement il y a un groupe très limité qui a  plus ou moins vite compris les dérives et ils ont  plus ou moins vite coupé leur corde par dégoût,  par moralité ou en raison de leur foi réelle en Dieu – en Guinée, on les appelle souvent les maudits ou les rêveurs naïfs et dans leurs familles on les traite de fous!

 

Oui, comme le démontre si bien Mme Barry-Baud des audits seront indispensables, en particulier pour ceux qui avaient des cordes kilométriques ou de plus de 500 mètres mais dans un système où les institutions et la Loi seront enfin devenues réels. Dans le contexte actuel comme l`ont prouvé éloquemment  les 3 derniers PM, il n`y aura que des règlements de compte et des combines politiques pour coincer des seconds-couteaux pendant que les vrais rapaces se marrent. Et les guinéens qui se connaissent tous très bien à mon avis ne mettront pas à la tête de leur pays un des rapaces à corde kilométrique – et même s`ils le faisaient, ce dernier finira pas tomber dans son propre piège, au lieu de se la couler douce en profitant discrètement et calmement de ses rapines passées. Pour plus de détails, demandez à l`ancien premier ministre d`Israël, Ehoud Olmert!

 

 

Si Dadis choisit ce chemin, il dinera demain avec Mandela, Chisano, Diouf et consorts; il pourra aller se sur-former dans tous les domaines qu`il souhaite partout où il voudra et avec toute sa famille. Il pourra ensuite participer à toutes les médiations interminables sur le continent africain. Dans 10-15 ans, il n`aura toujours pas encore 60 ans et alors se sont les jeunes guinéens (les vrais cette fois-ci) qui viendront le prier de venir diriger le pays, comme ATT au Mali qui a réussi tout seul à démolir toute l`opposition politique du pays au moment de son retour au pouvoir. Mais surtout il aura marqué sa place parmi les Héros nationaux qui ont consacré les moments les plus importants de leur vie publique à la dignité de la Guinée (et ils sont nombreux). Et il aura les 2 ou 3 phrases qui feront plaisir à tous ses descendants et à tous les guinéens dans les dictionnaires le Petit Larousse illustré et le Robert…

 

A mon humble avis, il faut nous concentrer d`abord et en priorité sur les urgences du moment pour arrêter ce bateau national qui coule à grande vitesse:

 

  • Des audits des systèmes de mal-gouvernance actuels seront effectivement indispensables et urgents. Je suis sûr que beaucoup de ses études existent déjà mais sont cachées dans des tiroirs par ceux qui ne veulent pas en entendre parler. Il faut un point de la situation très clair sur tous les secteurs-clés qui vont permettre de relancer rapidement la machine économique nationale. Et ceci est tout à fait possible si les bailleurs de fonds savent qu`ils auront des retours sûrs et protégés sur leurs investissements importants  dans le futur Eldorado guinéen. Je me souviens encore comme si c`était hier que quand Mr Sidya Touré a été nommé PM en Guinée, pendant 3 semaines personne ne l`a fréquemment vu ni entendu sur les ondes nationales. Nous avions appris qu`il avait réuni un «shadow-cabinet» à la primature constitué en majorité de cadres nationaux des secteurs publics et privés choisis sur le volet  et qu`ils y travaillaient matin et nuit sans arrêt. Après 3 semaines environ il a fait successivement 2 ou 3 discours que je n`oublierai jamais: il nous a décrit en détail tous les problèmes du pays, quelles en étaient les causes primaires, secondaires et structurelles, quelles solutions il faudrait pour lever ces obstacles au développement harmonieux du pays et comment il faudrait le faire. Tout ceci dans un langage simple, précis et compréhensible pour la majorité des guinéens. Bien sûr il ne pouvait connaitre aussi précisément le gouffre guinéen puisqu`il résidait à l`époque surtout en Cote d`Ivoire et je pense  que ce qu`il nous a lu est le fruit du travail de son équipe entière avec sûrement des synthèses par un groupe réduit de vrais cadres. Je ne suis absolument pas un militant de son parti politique ni hier, ni aujourd`hui mais je reconnais que j`ai été immédiatement séduit par ce cadre supérieur de très haut calibre fraichement arrivé en Guinée et qui nous présentait notre situation nationale et comment l`améliorer dans des délais raisonnables et avec autant de brio – chapeau! Et je connais plusieurs autres cadres guinéens partout sur les 6 continents, qui pourraient sûrement faire  un travail de cette qualité en un si court laps de temps. Le véritable défi de ce nouveau président-martyr  ne sera sûrement pas de s`occuper de son  nouveau fauteuil temporaire mais de mettre en place une équipe de tonnerre, avec un PM qui pourra tenir la feuille de route et avec toutes les libertés nécessaires pour féliciter et récompenser les cadres méritants et sanctionner avec justice les mauvais élèves. Ceci permettra au Président de faire lui aussi son travail de public relations et de représentation honorable du pays.

 

  • Nous ne redémarrerons jamais ce pays si nous n`acceptons pas de nous assoir tous ensemble pour se dire la Vérité sur tout le Bien et sur tout le Mal que nous nous sommes faits en Guinée. Des innocents et des mauvaises personnes ont été tués injustement pendant la 1è république; des innocents et des mauvaises personnes ont été tués injustement pendant la 2e république; aujourd`hui des innocents et des mauvaises personnes sont injustement dans les geôles du CNDD. IL FAUT ARERETER, ARRETER, ARRETER CES MASSACRES. Il n`y aura pas de chasse aux sorcières et il n`y aura peut-être même pas de sentences pénales, de toutes les façons les plus grands criminels sont auprès de Satan maintenant,  mais on se connait tous en Guinée et chacun demandera pardon à son voisin, à son ami et à son ennemi d`hier pour le Mal qu`il lui a fait et on se pardonnera tous les uns les autres. On acceptera tous de tourner ensemble et définitivement ces pages noires de notre Histoire récente. Personne n`oubliera jamais, mais nous pardonnerons pour que nos enfants et surtout nos petits-enfants ne connaissent même pas la Guinée que nous nous avons connu. Rangeons enfin les haches de la haine, les mesquineries et les guéguerres ethniques, régionales et religieuses et profitons tous ensemble de la mosaïque de nos cultures et de nos traditions qui sont la plus belle merveille de notre pays si diversifié grâce à Dieu…

Nelson Mandela a posé 2 actes qui ont signé sa place dans l`histoire de l`humanité: premièrement, après 27 ans de prison presque continue, il est sorti, il a négocié avec ses bourreaux la fin de l`apartheid, il a été élu le président démocratiquement élu de la république et dans son discours d`investiture il a dit « je pardonne tout le mal qui m`a été fait et qui a été fait à ma famille et je vous demande tous de pardonner comme moi; nous n`oublierons jamais mais il faut savoir pardonner pour avancer…. ». Deuxièmement quelques années plus tard l`Afrique du Sud blanche organisait la coupe du monde de rugby. Pendant tout le tournoi les stades n`étaient remplis en grande majorité que de blancs. Quand l`équipe nationale totalement blanche est arrivée en finale, il les a reçu la veille du match chez lui à la maison et il a fait annoncer qu`il serait au stade le lendemain et qu`il priait tous les sud-africains de venir soutenir l`équipe nationale. Quand il est rentré sur la pelouse avant le coup d`envoi en portant le maillot des springboks, tous les blancs et tous les noirs du pays et du monde ont pleuré…Pour ses deux actions à la fois si simples et si fortes, il a commencé le long travail de ressouder tout son peuple et il est aujourd`hui la plus grande icône des 20e et du 21e siècle – ET IL EST AFRICAIN…

 

Je prie que tous ceux qui aiment vraiment Dadis liront ma petite contribution au débat national principal actuel, sa famille et ses vrais amis, et qu`ils trouveront un moment (où il est de bonne humeur, de préférence pour eux) où ils pourront discuter sereinement des options qu`il a devant lui aujourd`hui. J`espère que finalement il fera le choix lui-même et qu`il ne laissera pas cette mafia, qui a craché sans aucune honte sur les mémoires de Sekou Touré et de Lansana Conté au lendemain de leurs morts respectives, décider de sa place dans l`Histoire et de sa propre image dans l`avenir.

Je pense aussi sincèrement que Dadis est un fervent croyant en Dieu; si ceci est réel et franc, je lui demande alors de le prier intensément de le mener sur le chemin de l`Honneur et de la Dignité pour lui-même, pour sa famille et pour la Guinée du 21e siècle…

 

 

v  Côté «restes du monde»,

 

– Bravo à la France : qui a mis à la poubelle (définitivement j`espère) sa loi sur les tests ADN pour les nouveaux immigrés! Non mais Didon, qu`on essaie cela d`abord sur Super Sarko et sur son Brice de Nice – ils risquent d`y avoir la plus grande surprise de leur vie…

 

– Yako au Gabon  qui a respecté la nouvelle mode du pouvoir en Afrique de l`Ouest et du Centre – la monarchie despotique familiale. J`espère au moins que ses proches conseillers diront à Ali Baba d`enlever son «curly Wave» avec ses nouvelles fonctions. La nouvelle première dame (corse ou marocaine?) en tout cas est «cute et cool»!

 

 

Au mois  prochain, Inch Allah….

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2009. Bookmark the permalink.

One Response to “ON DII KOI, ma chronique mensuelle…” Septembre 2009

  1. thierno says:

    We missed you….Welcome back……..as delicious as everThy

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s