“ON DII KOI, ma chronique mensuelle…” Juin 2010

Montréal, le 30 Juin 2010

Les coups de gueule d’un afro-optimiste en colère,

«Il n`y a qu`une seule matière dans laquelle j`ai toujours été nul à l`école: l`amnésie.»

  • Côté perso, »

« 3e transition vers la 3e République»  – la 3e Télé-Novéla guinéenne!

Une nouvelle voie (6)

Le libre-penseur qui n`aime pas la langue de bois continue son exploration des méandres de décisions importantes pour la nation prises par nos bosses temporaires en proposant des pistes de réflexions et des propositions d’action qui pourront être poursuivies (si nécessaire) afin de redresser la barre quand une nouvelle voie sera effective. Elle sera à créer avec tous les moyens légaux possibles pour mettre fin à notre slogan national actuel «Corruption, Médiocrité, Injustice» qui a remplacé entièrement le «Travail, Justice, Solidarité» de la Nation en 1958.

1. Notre premier ministre a organisé du 07 au 08 avril un séminaire pour son gouvernement dont le mandat finit en juillet 2010. Le pire c`est que parmi les facilitateurs de la formation on pouvait compter les anciens P.M. du Général Conté:

  • Pour: Malgré la très mauvaise habitude des «séminaires-perdiems» en Guinée, cette initiative aurait été excellente pour recentrer l`action de ce gouvernement qui a une mission très temporaire et des objectifs très précis afin de  répondre à ce que tous les guinéens attendent d`eux. Mais…
  • Contre: Du peu qu`on a vu à la RTG et des récits des journalistes qui ont pu occasionnellement y assister, notre P.M. a fait surtout des grimaces et blagues de mauvais goût comme à son habitude. J`ai même lu qu`il est venu juste pour l`ouverture et la clôture, selon le bon principe national que le chef connait TOUT et donc il ne peut pas s`assoir sur les même bancs de classe que ses subordonnés – pour lui, il faut des cours particuliers aux USA ou en France. En fait ils ont parlé en détail de TOUT sauf des deux seuls objectifs qui leur étaient urgemment assignés. N`importe qui avec un tout petit peu de bon sens aurait pu imaginer le programme de cette rencontre: J1 pour faire le point sur la reforme des forces de Défense et Sécurité et J2 pour faire le point sur les préparatifs des élections; avec pour chaque thème une présentation des réalisations (pas les ouvertures/fermetures de séminaires, les poses de premières/dernières pierres et les missions (aux frais) d`Etat dans les hôtels 5 étoiles des pays qui travaillent); des contraintes, des opportunités et des risques de respecter les calendriers fixés et approuvés. Que nenni! Nous avons eu droit à des réflexions poussées sur les objectifs à atteindre à moyen et long termes par la nouvelle Guinée démocratique! Finalement J.M. Doré me rappelle beaucoup Lionel Jospin: pas mal comme chef de l`opposition française en particulier pour démonter avec brio les faiblesses de tout ce que les équipes du pouvoir proposaient, il est ensuite nommé P.M. et a démontré immédiatement qu`il venait de dépasser son niveau de compétence. Résultat, les électeurs français le lui ont rappelé à l`élection suivante. Expliquez-moi pourquoi notre JMD décide avec son équipe de signer des contrats avec des sociétés minières et de prendre des décisions aussi importantes que l`exportation du fer guinéen par le Liberia en échange d`un trans-guinéen qui servira uniquement au transport national de personnes et marchandises et qui sera donc déficitaire à son premier bilan annuel. Et BGSR qui revend en fin avril ses concessions sur une partie du Mont Nimba avec une plus-value de xxx % afin de flouer la Guinée dans ce deal opaque! Pourquoi personne parmi ceux qui décident et gèrent le pays actuellement ne dit rien? Rabi, tu fais quoi là?? Trop occupée à faire écrire tes brouillons juridiques par une petite équipe des pdgistes reconvertis?
  • Une  nouvelle voie: il y a tellement de comportements médiocres et de petites attitudes mesquines au niveau du pouvoir en Guinée qu`il faudra des années et beaucoup de sévérité à notre président-martyr de la période 2010-2015 pour nous ramener à un exécutif même pas performant, mais juste acceptable. Finalement c`est pour cela que je pense que cette punition du 1er mandat présidentiel démocratique doit être imposé à l`un des anciens crocodiles du marigot gouvernemental afin qu`il nettoie pour lui-même et pour ses pairs le gâchis national qu`ils ont crée. Pourquoi imputer l`échec possible de ce 1er mandat à un bon gestionnaire propre qui serait totalement innocent de tout ce passif de crimes humains? Ce président ne fera sûrement pas grand-chose pour le développement du pays pendant ce laps de temps, mais si nous avons la chance qu’il soit visionnaire, libre des mauvaises décisions de ses partisans et décidé à se faire pardonner tous ses dérapages passés, il pourra au moins entreprendre le nettoyage à grande eau de notre administration et de nos forces de Défense et de Sécurité.

2. Le projet de révision de la constitution guinéenne a été remis en grande pompe devant la télévision nationale à la Présidente du CNT le10 Avril 2010; elle a donc organisé rapidement une plénière et ensuite la Guinée s`est immédiatement retrouvée avec une nouvelle constitution qui garantit notre avenir prospère commun; ceci a été suivi par la suite et de manière aussi expéditive pour nos nouveaux code électoral et code la presse:

  • Pour: Nous avons certes un besoin urgent d`une nouvelle constitution, de textes d`application et des lois qui devront pouvoir nous permettre d`aller, même mal, à des élections «urgentes» mais qui pourront garantir leur non-modification possible par le premier quidam venu. En conclusion tous les textes ont été voté par un parlement fictif choisi par copinage et promulgué par un président intérimaire militaire putschiste qui a sa part de responsabilités dans l`une des barbaries les plus honteuses du 21ème siècle. Je plains un peu ce pauvre président qui sera élu sur des bases aussi malsaines; il sera difficile pour lui d`oser ouvrir la bouche dans tous les forums internationaux sérieux où il devra nous représenter – je ne suis même pas sûr qu`il y sera invité…
  • Contre : Le Président de la commission constitutionnelle de notre CNT, un syndicaliste de la place nous a assuré que son groupe constitué de quelques juristes et de parfaits incompétents dans le domaine a réussi cet exploit en moins de deux semaines de travail, malgré l`absence totale de matériel informatique, de bureaux équipés pour ce travail et même de budget de fonctionnement – vive la créativité et la débrouillardise guinéenne!

Le risque majeur de n`être pas passé par des élections législatives en premier lieu, suivies ensuite par un referendum national suite au travail d`une assemblée d`élus pour adopter cette nouvelle constitution (que je ne considérerai jamais comme la mienne) sera principalement que tout nouveau président pourra ainsi passer sans trop de problèmes par sa majorité garantie  au parlement pour la tripatouiller a son avantage; après tout c`est comme cela (hélas) dans la majorité des dictatures tropicales de notre continent.

  • Une  nouvelle voie: Puisque qu`il faut  aller vite-vite par la force et l`embrigadement aux élections  parce que nos bailleurs, gouvernants et politiciens l`ont décidé, et que le pauvre peuple martyr ne dit rien, le mieux aujourd`hui est d`être pragmatique et de laisser les choses se faire pour observer de près la suite en étant le plus optimiste possible. Si nous avons la chance que notre prochain président aura l`objectif de laisser son nom dans l`histoire positive de la Guinée, alors il saura se défaire des contraintes et risques de son parti actuel pour se mettre au dessus de la mêlée, en tant que président de toute la Guinée. Ensuite il commencera la Vraie Transition vers la démocratie et l`état de Droits.

3. Le 04 Mai, les experts militaires de la CEDEAO et de l`UA ont remis aux autorités militaires guinéennes un rapport-diagnostic sur la situation de notre grande muette et les principales actions nécessaires pour la guérir de toutes ses maladies:

  • Pour: il faut pour une fois féliciter nos chefs militaires parce qu`ils ont accepté de mettre de coté le faux nationalisme et la  fierté stupide de certains compatriotes pour faire appel à des experts d`autres pays africains et des pays développés pour les aider dans cette tâche difficile. Le document final que nous avons pu lire sur le Net parait peu précis et concret mais je suis persuadé  qu`il a été accompagné d`annexes à distribution très limitée et beaucoup plus détaillées par corps d`armée. Un bon point donc pour nos nouveaux chefs militaires, aidées beaucoup il est vrai par «Big Brother»; maintenant il faut confirmer et détailler toutes les recommandations; ils ont donné une bonne leçon à nos boss civils qui sont persuadés qu`ils n`ont besoin d`aucun appui externe pour fignoler nos textes nationaux fondamentaux – ça c`est très guinéen!
  • Contre: Maintenant il faudra mettre tout cela en œuvre avec rigueur et détermination et là il y a vraiment certains risques et des doutes sérieux dans une armée qui est jusqu`à présent incapable de mettre des responsables prouvés de crimes contre l`humanité dans les prisons où ils ont mené tant d`innocents, avant de les transmettre en colis recommandé à la CPI de la Hayes. Un petit exemple très frappant du mal profond qui la hante encore: le nouveau chef d`état-major réunit le gotha de la presse et des civils en mi-mai 2010 pour faire un speech (qui a très bien démarré) pour nous expliquer que la nouvelle armée républicaine sera dans les casernes pendant tout le processus électoral afin de laisser la police et la gendarmerie jouer leurs rôles légaux. Hélas, le dérapage était inévitable et imparable: il annonce immédiatement après que néanmoins elle «matera» toute personne qui contreviendra à l`ordre public (tout en restant bien sûr dans ses casernes pendant les élections). Pourquoi ne pas tout simplement dire qu`elle prendrait néanmoins ses responsabilités républicaines si des perturbateurs essaient de déstabiliser de manière non légale le processus? J`ai lu certaines défenses du genre «Non, il a parlé comme un militaire» – mais c`est justement ce que nous ne voulons plus jamais entendre! même l`armée de nos jours a des experts en communication partout dans le monde (sauf en Guinée). Finalement le doyen Ansoumane Doré a fait une excellente analyse en fin mai: les accords de Ouaga ont principalement servi a offrir une semi-virginité et une échappatoire facile à toute la mafia militaro-civile qui a détruit notre pays depuis près de 60 ans. A partir de juillet, nous serons priés de dire tous en cœur «il faut leur pardonner puisqu`ils ont reconnu leurs tords et accepté des élections libres et transparentes – c`est cela, l`esprit africain et la foi musulmane… ». Le plus grand risque hélas, c`est que ce redoutable machin informe et immoral pourra sans problème majeur rebondir sur son trône lâché temporairement à la première erreur majeure du nouveau président élu. Et pourtant il va en faire beaucoup et très vite ce pauvre hère, car il ne sera qu`un homme, et pire un homme politique «made in pdg».
  • Une  nouvelle voie: La reforme des forces de défense et de sécurité avec un plus grand rôle républicain semble avoir été imposé au General Konaté et à ses proches conseillers militaires et civils par la Communauté Supranationale. J`espère sincèrement qu`il restera le chef de cette armée (composée en grande partie de bandits sans conscience) pendant toute cette reforme car je crois qu`il a la sévérité et la souplesse nécessaires pour mater sans trop de bruits les nombreux têtus et durs d`oreille. Prions tous pour que «courte maladie» ne passe pas trop rapidement de son côté car ce travail devra se poursuivre pendant encore de longues années, sûrement bien plus longtemps que le mandat de notre futur président de juin 2010.

Finalement des compatriotes que je respecte pour leurs analyses et commentaires m`ont convaincu que le pragmatisme sur l`évolution de notre pays est la seule attitude saine à avoir pour ne pas désespérer définitivement. Je sens en les lisant qu`ils ont vécu et travaillé dans ce système pourri et qu`ils ont réussi (pour certains) d`une manière ou d`une autre à s`en sortir, avec une bonne connaissance des possibilités réelles de changement du pays. Mon séjour récent de cinq mois m`a également ouvert très grand les yeux: il est techniquement impossible d`améliorer le gâchis national rapidement; il faudra attaquer les problèmes individuellement même si c`est plusieurs à la fois. Dans le contexte actuel il vaut mieux avoir un président mal élu démocratiquement (avec une constitution unilatérale de parlementaires choisis par alliances; des listes d`électeurs fausses dans la plus grande partie et comptant moins de 10% des guinéens de la diaspora; des candidats dont la majorité du pays et de nos partenaires doutent de leur moralité….etc.) que 1) un régime de militaires putschistes, incultes et semi-lettrés ou 2) un gouvernement de transition qui fait honte à tous les intellectuels et à l`opposition restante.

Nous avons été engagés à toute vitesse en janvier 2010, sans aucune réflexion préalable de qualité (comme au Niger) dans une partie nationale de poker-menteur où toutes les cartes et tous les dés étaient souillés de toutes les horreurs humaines possibles. Nous avons donc dû boucher les narines et foncer dans le tas car il est immédiatement devenu évident que seul un lavage exhaustif au karcher aurait pu régler correctement le problème, mais les «Grands» n`avaient vraiment ni le temps ni le fric à y consacrer en ces périodes de crise économique mondiale.

Notre sacrée Guinée a réussi une fois encore à créer un nouveau standard dans la démon-cratie et ensuite à le pulvériser dans le Guinness: nous sommes passés en moins de 3 mois de 130 partis politiques à 36 candidats à l`élection présidentielle et ensuite à 24 retenus par notre Cour Suprême. Malgré cet exploit sûrement jamais égalé à ce jour, la majorité de nos potentiels présidents ne réussirait pas un test basic impartial de moralité pour un poste de gardien d`une résidence. Mais c`est vrai, la Guinée est loin d`être une résidence actuellement, alors faisons avec notre «gardien anango» en travaillant pour mieux demain…

Nous voici enfin en Juin 2010, à quelques jours du jour J de la renaissance nationale; alors Une Nouvelle Voie c`est fini?

Je pense haut, fort et avec conviction qu`au contraire cela commence maintenant sérieusement, à partir de juillet 2010. Nous ne devrons plus jamais refaire certaines erreurs de nos ainés et de nos parents c`est à dire ne pas jouer nos rôles d`intellectuels modernes: TOUT ce qui concerne de près ou de loin la vie passée, présente et future de la Nation doit être retranscrit sur papier et supports des NTIC pour que demain les historiens, sociologues et autres savants remettent ensuite facilement le tout en ordre chronologique afin de comprendre où et quand précisément nous avons dévié du bon chemin. Que chacun le dise et l`écrive comme il le peut et le sent: avec sérieux, humour ou dérision; avec bonne ou très mauvaise foi; quelque soit la manière, il faut la conserver jalousement à jour, pour démontrer que nous aussi en Guinée nous avons en notre sein des intellectuels, pas seulement de simples lettrés.

C`est une seule et même mélodie pour Une Nouvelle Voie qui a guidé les pieds nus enchainés de Kounta Kinté de son cachot horizontal de la porte de Gorée à la Louisiane. Elle  a rejoint ensuite les sabots de bois de Toussaint et de Dessalines qui ont remis les colons français sur leurs bateaux. De là elle a rejoint les Converse et les souliers cirés de Malcom X et de Martin Luther King qui ont sonné le réveil inéluctable de l`esprit des minorités opprimées d`Amérique. Puis elle a envahit les souliers magiques des Joe Louis, Mohamed Ali, Michael Jackson et Michael Jordan. Finalement elle  a explosé tout fort dans les petits escarpins de cuir qui ont descendu Pennsylvania Avenue à Washington DC un froid matin de janvier 2009 pour saluer devant Dieu et les hommes le 44e président des USA, l`arrière-arrière-petit fils de Kounta Kinté. Ils étaient au départ un tout petit groupe de meurtris silencieux et perdus à dire tout bas «Une Nouvelle Voie est possible», puis ils ont été plus nombreux et plus forts malgré les nombreux dérapages, injustices et erreurs et enfin ils sont devenus une masse agissante qui a fait basculer le système de gouvernance le plus puissant du monde. Les larmes de joie et d`émotion de Jesse Jackson Jr et de Oprah Winfield cette semaine de janvier 2009 sur toutes les chaines télévisuelles de la planète, c`était pour rappeler à tous la douce mélodie de ce parcours victorieux. Maintenant c`est notre tour d`oser crier très fort et sans aucune crainte «Yes We Can», si bien sûr la majorité des guinéens souhaite maintenant créer dès demain cette Nouvelle Voie.

  • Côté «restes du monde»

–          (petit) Bravo à Sekouba Konaté: malgré son passage éclair et autoproclamé du grade de colonel à celui de général d`armée en moins de 2 ans (sic) il est l`un des rares militaires a avoir tenu au moins une fois dans sa vie sa parole d`officier. Mais ses actions plus que louches pour garantir les arrières de tous les autres officiers pourris avant de quitter le trône sont vraiment de mauvais gout et confirme qu’il est effectivement aussi bête que son prédécesseur et «frère de combat devant les cassiers de bière», le petit dadais de Ouaga…

 

Au mois prochain,  Inch Allah….

 

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2010. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s