“ON DII KOI, ma chronique mensuelle…” Sept. 2010

Montréal, le 30 Septembre 2010

Les coups de gueule d’un afro-optimiste en colère,

«Mieux vaut être incompris que pris pour un con

  • Côté perso, »

v « 3e transition vers la 3e République»  – la 3e Télé-Novéla guinéenne!

Nous pouvons guérir ensemble notre Mal guinéen     (3/3)

III. Mon ambition et mon rôle dans ce mouvement

Je rêve de jouer un rôle d`animateur actif, de conseiller technique et de personne-ressource au sein d`une telle organisation. J`ai une foule d`idées et de propositions à mettre sur les tables de travail pour discussion critique, débats contradictoires et décisions finales. Dix têtes guinéennes mises ensemble pour réfléchir et agir sortiront forcement un meilleur résultat qu`une seule. Je sais que de nombreux compatriotes, en raison de leur Mal guinéen, ne me croiront pas, mais cela n`est pas grave, ils le constateront de leurs propres yeux avec le temps. La planification basée sur les résultats, avec tous ses outils modernes sera développée par nos experts nationaux et de la diaspora afin d`aboutir à des propositions concrètes et des plans d`action macro et micro à partager avec les autorités à tous les niveaux pour faire enfin décoller notre machine économique et sociale. Il suffit de lire les contributions de très haute qualité technique dans tous les domaines (même dans la génétique) que nous voyons de plus en plus sur nos sites internet et dans nos journaux nationaux pour savoir que les experts sont là. Il en va de même pour la micro-finance qui a fait la gloire de la Grameen Bank et dont toutes les leçons sont directement applicables dans notre pays après les adaptations nécessaires. Ils ont entre 20 et 80 ans et la Guinée est sûrement le seul pays du XXIe siècle assez stupide pour ne pas les exploiter au bénéfice unique de sa nation. Il est inadmissible qu`avec les possibilités de notre agriculture, de notre sous-sol, de nos ressources halieutiques et de notre port régional que notre budget national soit aujourd`hui inferieur de moitié à celui du Mali. Loin de moi l`envie de me moquer de ce pays que j`admire tant (autant que le mien) mais Dieu nous a donné plus d`opportunités de richesse interne qu`eux sur leur territoire et tout le mérite leur revient de nous damer le pion malgré tout aujourd`hui!

Ainsi, à chaque spécialiste guinéen de prendre sa part de responsabilité avec l`autorité nécessaire, si la compétence technique ou sociale est réelle, pour participer à la création d`une nouvelle nation. Quand a moi je compte m`investir avec passion dans trois volets qui me tiennent beaucoup à cœur pour mon pays.

1)      Assurer La Vérité d`abord, la Justice ensuite, le Pardon pour certains et la Réconciliation enfin si les trois premiers jalons sont passés avec succès: j`ai déjà écrit plusieures fois sur ce sujet et tous ces textes sont sur le Net donc je ne vais me répéter; de plus d`excellents textes analytiques d`autres compatriotes y sont stockés également. La réflexion et les textes écrits et visuels existent déjà mais le moment est venu de passer à l`action concrète, c`est à dire de les mettre tous ensemble. Il faut avant tout créer une jurisprudence de la dénonciation historique des crimes d`état qui est indispensable pour mettre fin à l`impunité presque  permanente des dictateurs en Afrique. Plusieures propositions pour mettre en place un processus national de VJPR sont déjà en préparation; il faut en faire une synthèse des meilleures propositions pour passer enfin à la mise en œuvre, le plus vite possible après ces élections, mais  sans le bâclage habilement prôné depuis quelques semaines par le CNT et le gouvernement actuel. Je voudrais néanmoins insister sur trois points particuliers:

–          La Vérité historique est une étape non négociable; ceci est principalement dû aux reliquats du pdg et à leurs héritiers qui passent tout leur temps à narguer leurs victimes en se pensant  «il suffit ensuite  de jouer les cartes de la tradition africaine et des religions musulmane et chrétienne pour qu`on nous délivre immédiatement un blanc-seing et après on clos ce dossier comme cela – et tant pis pour eux». Ils oublient que la jeunesse du XXIe siècle ne mange pas de ce pain-là; il suffit de les écouter en Guinée et de les lire sur le Net tous les jours pour le savoir. Pour la diaspora, comme l`a décrit si bien mon frère guinéen-japonais du CNT et plusieurs autres compatriotes, nous avons accumulé de très nombreuses et importantes coutumes et bonnes pratiques lors de nos exils forcés et il ne sera jamais question d`y renoncer parce que nous revenons chez nous. Nous sommes aussi imprégnés de culture africaine et de foi profonde et journalière, sûrement plus que ces traites à la Guinée, mais nous sommes convaincus aussi que le la non punition des violations flagrantes des DDH entrainera forcement plus tard leur répétition à la première opportunité. Les bêtises graves doivent être punies que ce soit à 7 ou à 77 ans; la mise au piquet est une très bonne méthode pour inculquer aux têtus et aux récalcitrants qu`ils sont suivis de près et seront punis cette fois-ci à la première dérive. Si ces fanfarons irréfléchis avaient eu un brin de bon sens ils auraient recréé leur nouveau pdg en disant: «avant tout, des erreurs et des crimes majeurs ont été commis par le pdg-rda dans notre pays, nous les regrettons tous profondément, nous demandons pardon à toutes les victimes guinéennes et promettons de ne plus jamais participer à blesser notre pays. Néanmoins de bonnes choses avaient également démarré et nous voulons contribuer en repartant de là pour participer à la reconstruction de la nation». Personne ne leur demande d`insulter directement leurs parents, de toutes façons d`autres vont s`en charger sans aucune retenue. Là ils auraient  vraiment posé des problèmes majeurs de stratégie à toutes les victimes sauf peut-être aux extrémistes de tous bords.

–          La Vérité historique devra être retranscrite, la vraie, l`unique: elle dira TOUT des réalisations, des erreurs et des fautes graves de tous les bourreaux et de toutes les victimes – ils/elles étaient avant tout des hommes et des femmes, pas des anges et tous ont déposés quelques briques pour l`édification de la maison Guinée, même si certains ont ensuite détruit des pans entiers de murs avant de partir. Mes  réflexions et constatations au cours des trois dernières années m`ont persuadé qu`elle ne pourra être correctement écrite que par des spécialistes du domaine (historiens, sociologues et psychologues) qui considèrent les guinéens comme Sékou Touré, Diallo Telli et Lansana Conté avec le même regard que les français Louis XVI, Napoléon Bonaparte et Charles de Gaule, des personnages historiques ne différant que par le pourcentage de Bien et de Mal qu`ils ont fait dans leur vie. Bien sûr ils auront une très riche base de données composée des témoignages de nos doyens, des victimes directes et indirectes, des bourreaux et de tous les guinéens qui de manière individuelle ou collective voudront dire leur part de vérité sur les 52 années que nous venons de passer en tant que nation indépendante – néanmoins toutes leurs contributions sont biaisées en raison de leur Mal guinéen. Ce matériel existe déjà en grande partie – le moment est donc venu de le mettre ensemble dans un ordre chronologique détaillé et précis. Une ou des équipes internationales (guinéens, africains et amis de la Guinée) devront être mises en place dans les plus brefs délais pour faire ce travail. Une 1ère version, même incomplète doit urgemment être disponible car elle sera indispensable pour bien lancer notre processus national de Vérité, Justice et Réconciliation. Le travail de fond devra ensuite continuer pendant plusieures années, plus calmement pour que tout soit reconstitué scientifiquement et pour que rien ne soit oublié ou omis. Vous seriez étonnés par la mine d`informations déjà disponible: j`ai rencontré au Québec un universitaire de Montréal dont la masse de connaissances, d`informations et de documentation sur notre pays est tellement impressionnante que je me suis rendu compte qu`il connaissait mon pays sûrement bien mieux que moi! Il faut maintenant passer au travail, et vite…

–          Les victimes du pdg et de ses 2 clones suivants sont innombrables en Guinée: on parle surtout des victimes innocentes, de 1957 jusqu`au pauvre taxi-moto tué il y a quelques semaines à Nzérékoré ainsi que de leurs familles qui ne peuvent même pas porter leur deuil en rapport avec nos normes culturelles et sociales. Elles sont très nombreuses il est vrai mais j`aimerais citer trois autres catégories: 1) la jeunesse de l`époque de l`indépendance qui a aujourd`hui entre 50 et 60 ans et qui arrive rapidement à la fin de sa carrière professionnelle avec pratiquement rien, parfois même pas une petite maison en brique à moins que celle-ci ait été détruite par un bulldozer de l`état après 30 ans d`économies difficilement faites; 2) la jeunesse d`aujourd`hui qui a connu un coco-lala encore plus dégradé et qui se demande si il ne vaut pas mieux mourir sous les balles de nos bidasses ou dans les trains d`atterrissage d`avions vers Paname que de vieillir dans la misère de leurs parents – d`ailleurs à la moindre occasion ils trichent et volent eux aussi au maximum pour éviter surtout leur pire cauchemar; 3) nos chers et vénérés doyens, les seuls qui connaissent une grande part de la vérité depuis notre indépendance, de 1956 à 2010 et qui nous quittent hélas tous les jours un peu plus, nos bibliothèques nationales brûlant ainsi dans l`indifférence des guinéens trop occupés à survire du jour au lendemain. J`ai lu les mémoires et les réflexions de plusieurs d`entre eux et j`ai senti qu`ils sont aussi des victimes indirectes dont nous devons recueillir les témoignages le plus systématiquement et le rapidement possible.

2)      Faire renaitre l`espoir au sein du peuple de Guinée et en particulier de notre jeunesse, cette masse agissante qui a été totalement exclue de tous ses droits humains et de développement car elle a été confinée dans l`ignorance, les privations et la pauvreté pour ne pas dire la misère. Leur majorité a peur pour son avenir et elle attend des signaux forts que la fenêtre ensoleillée s`est enfin ouverte devant eux.  Comme dit précédemment ils sont eux aussi des victimes directes de la médiocrité érigée en système par le pdg, le contéisme et le dadisme. Il faudra reformer le plus vite possible l`enseignement de base et les formations professionnelle et universitaire; développer de véritables programmes de «discrimination positive» en leur faveur en les mettant en priorité de tous ces programmes de formation de l`état et des PME/PMI privées mais subventionnées par l`état; ils auront aussi droit à la priorité des postes de travail stables et dont les salaires vont croitre progressivement avec notre développement national. Les PME/PMI constituent entre 60% et 80% de la main d`œuvre totale chez les dragons d`Asie alors que dans les pays africains c`est moins de 40%. Ceci doit devenir un résultat stratégique à rechercher de manière dynamique par notre pays. Il faut absolument absorber en les formant tous les éléments sérieux et travailleurs de cette jeunesse dont le passé et le présent ont été volontairement et systématiquement détruits par l`état guinéen. Le moment est venu de libérer enfin le génie créateur synergique des guinéens.

3)      Imposer la Tolérance Zéro à tous les niveaux : ceci sera sûrement une nouveauté pour de nombreux compatriotes et elle devra faire très mal pour que la médiocrité et la malhonnêteté quittent enfin progressivement notre pays. Il y aura les grandes mesures qui vont toucher toutes les couches du pays et tous les niveaux administratifs. Il est difficile de les citer tous ici mais globalement cela passera principalement par un système de récompenses positives et négatives, en insistant pour les dix prochaines années sur les deuxièmes. Ce système sera méthodique, monitoré et évalué régulièrement afin de corriger le tir au fur et à mesure et surtout pour trouver toutes les failles qui apparaitront et qui seront punies aussi sévèrement. La malhonnêteté, la médiocrité et le larbinisme à tous les niveaux et de Conakry jusque dans nos villages et dans la diaspora devront être dénoncés publiquement et combattus légalement mais sans aucune pitié pour éradiquer progressivement ces caractéristiques guinéennes actuelles. Nos spécialistes guinéens de gestion des ressources humaines qui connaissent soit très bien soit pas du tout notre système pourri de gouvernance monteront sans problème cette machine de rédemption. Moi j`aimerais surtout insister sur les plus petites, celles de la vie journalière du guinéen, celles qui vont indiquer clairement et directement à tous que les règles du jeu ont définitivement changé. Elles peuvent être mises en place très rapidement pour passer un message fort que la pagaille est terminée. Je ne vais en citer que deux comme exemple: 1) tous les éléments des forces de défense et sécurité qui auront l`autorisation de circuler avec leurs tenues de travail en ville (c`est à dire les policiers, gendarmes et douaniers) porteront désormais un badge métallique avec leur numéro matricule et leur nom complet. Tous ceux qui ne le porteront pas et qui seront dénoncés, après vérification adéquate seront sanctionnés immédiatement par leur corps. Les guinéens seront invités à signaler toutes les dérives, même les plus petites comme les «prix de sauce ou de café». Quand aux militaires, tous ceux qui sortiront du camp en tenue de guerre ou avec une arme seront aussi immédiatement sanctionnés par leur corps d`armée. Aucune fausse pitié africaine ou religieuse ne sera tolérée: avertissement, blâme et radiation définitive seront les récompenses à attendre par les contrevents. 2) L`indiscipline en Guinée a atteint des niveaux effrayants et devra être traquée partout puis punie en conséquences. Juste un exemple: dès qu`un cortège officiel passe en ville, il y a une foultitude d`inconscients qui se glissent juste derrière pour entreprendre un rodéo de la mort avec eux. Non seulement ces cortèges doivent être réduits au minimum et utiliser des techniques dignes du XXIe siècle et non du XIXe comme chez nous mais en plus chaque cortège réduit sera clôturé par un motard qui arrêtera tous les inconscients et le tarif sera fixe: suppression du permis pour 3 mois, puis pour 1 an puis définitif avec des amendes financières conséquentes. Bien-sûr tout ceci passera par un dégraissage conséquent et rapide de la fonction publique et des forces de défense et de sécurité afin que ceux qui seront retenus aient un salaire décent leur permettant de vivre, même modestement sans avoir à voler pour vivre. Et l`augmentation progressive mais régulière des salaires de tous ces agents de l`état sera une priorité des gouvernements au fur et à mesure que nos caisses financières nationales vont se remplir de toutes les justes ressources de notre pays.

Certains compatriotes, toujours dans leur Mal guinéen, vont me prendre pour un doux rêveur ou un optimiste beat – moi je ne le crois pas, bien que je me force parfois à rester optimiste pour mon pays. Si 60% des guinéens le veulent vraiment et sont prêts à se donner la main et à serrer très fort après notre processus réussi de réconciliation, alors je suis persuadé que c`est tout à fait jouable. Nous pourrions tous demain être fiers d`être guinéens et voir un petit regard d`envie dans les yeux de tous les autres africains et amis de l`Afrique dans le monde. Réfléchissez-y donc individuellement et en groupes et faites votre choix en toute liberté. En tout cas, «Une Nouvelle Voie» est possible et nous sommes à sa porte  encore une fois. Après la fin de ce processus électoral bâclé et de ses conséquences immédiates possibles, à nous de sauter à pieds joints en avant ou à refermer encore une fois la porte du bonheur collectif devant nous; moi en tout cas, je saute…

  • Côté «restes du monde»

–          Yako à ma pauvre Guinée: qui a réussi en ce seul mois à: descendre dans la rue des analphabètes extrémistes et manipulables (résultat: 1 mort et 50 blessés); annuler un 2e tour d`élection alors que le 1e à eu lieu il y a plus de 3 mois; mettre le feu à trois jours d`intervalle au magasin principal contenant le matériel électoral et au siège de la force de sécurisation des élections; souffler de tous nos poumons nationaux réunis sur les braises de l`incendie du fauteuil présidentiel. Et finalement refuser aux familles des martyrs du 28 septembre 2008 l`accès au stade du même nom pour une cérémonie commémorative ! Qui est le fou furieux qui disait qu`il était guinéen, mais optimiste ? Il faut absolument l`enfermer celui-là…

–          Bravo à personne: Walahi, j`ai cherché haannnn, je n`ai pas trouvé en septembre 2010 ; Lord Valdemort fait régner les forces des Ténèbres partout ; tous des pourris…

Au mois prochain,  Inch Allah….

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2010. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s