Une Nouvelle Voie (Mars 2011)

Le 21 décembre 2010, après 53 années d`indépendance nous avons enfin notre 1e président de la république élu suite à des élections « propres ». Il est notre 5e chef de l`état, notre 3e président élu mais pourtant nous sommes toujours dans la 1e république démoniaque de Guinée, celle dont la devise est «Corruption, Injustice, Médiocrité». Je reprends donc mon exploration des méandres de décisions importantes pour la nation prises par nos nouveaux chefs en proposant des pistes de réflexions et d’actions qui pourraient être envisagées pour que le « vrai changement » soit effectif. Une nouvelle voie est entièrement à créer pour retrouver le chemin que la Nation avait courageusement choisi en 1958 et qui pourtant n`a jamais été emprunté.

1. Echantillon de paroles et pensées présidentielles du mois : « le nouveau code minier punira les entreprises coupables de corruption lors de l`acquisition de leurs licences et permis » ;  «  il y aura une clause dans le nouveau code qui interdira à toute entreprise de verser des pots de vins aux fonctionnaires guinéens… » ; « nous allons récupérer tous les magasins appartenant à l`état…….nous en ferons des magasins du peuple » ; « les commerçants sont comme des tortues, il faut chauffer le derrière pour que la tête sorte » ; Et nous avons besoin d’assistants techniques français dont les présences seront dissuasives dans nos administrations, comme des policiers au feu rouge, quand vous les voyez, vous vous arrêtez ; « Si l’U.E. ne demande pas à l’Espagne, au Portugal et à la France  quand est-ce qu’ils doivent organiser leurs élections, il en est de même pour la Guinée qui est pays souverain ».

  • Pour : je cherche avec toute ma bonne foi, mais j`en trouve vraiment peu ; la dernière citation n`est pas entièrement dénuée de bon sens mais bon sang quel manque de finesse et de diplomatie : un mendiant n`a jamais intérêt à cracher sur la main de son bienfaiteur journalier – ce dernier ne l`oubliera sûrement pas demain…
  • Contre : chaque matin je scrute avec angoisse le JT de la télé-PRG (président de la république de Guinée) et la presse écrite de la veille à la recherche de la nouvelle perle présidentielle du jour. Qui est ce président de la république qui décide de s`attaquer à des multinationales capitalistes qui travaillent de la même manière sur les 5 continents, au lieu de s`en prendre en premier à tout son entourage de pourris corrompus ? Nul doute que s`attaquer aux premiers n`est pas la solution aux problèmes urgents guinéens. Ces multinationales corrompent partout, de Paris à Taiwan et de Washington à Bagdad mais elles ont toujours pignon sur rue dans toutes les capitales des pays développés.
  • Une  Nouvelle Voie : les mesures idéologiques simplistes et nationalistes d`un autre âge paraissent ridicules au XXIe siècle. Les théories de Marks et Engels ne s`appliquent plus de nos jours car elles sont désuètes et en opposition totale avec la mondialisation obligatoire en cours. La moindre des choses serait de consulter les « success stories » minières en cours dans notre sous-région (Mali, Liberia, Sierra Leone) avant de se lancer dans la gueule des vieux lions de la finance internationale, des soi-disant amis du chef qui ne sont en fait que des ambassadeurs de ces même multinationales capitalistes. Mr A. Condé rêve vraiment si il croit pouvoir menacer ces géants d`entreprises ou penser qu`il peut les jouer les uns contre les autres. Pauvre Guinée, après le colon français elle a connu le colon de Faranah puis celui de Gbantama et finalement les deux de notre armée de lâches. 53 ans plus tard nous cherchons encore celui qui mettra fin à notre colonisation, le 1e libérateur des guinéens. La seule manière intelligente et efficace pour contrer les actions de corruption et de bassesse de nos responsables est de contrôler et d`empêcher (légalement bien sûr) tout officiel guinéen d`exiger un pot de vin avant d`apposer sa signature sur un contrat. Des punitions exemplaires publiques de très hauts placés suffiront pour expliquer que la recréation est terminée.

2. Formations, séminaires, ateliers, colloques et  autres « rendez-vous du donner et du recevoir » du mois : atelier de formation portant sur le renforcement des connaissances dans l`administration du travail et assurer une meilleure application des principes et droits du travail ; séminaire sur la recherche agricole du réseau ouest-africain des organisations paysannes et activités agricoles ; atelier de programme des volontaires de la CEDEAO ; formation en techniques d`animation de la campagne « priorité jeunesse » du CNOSC-G ; journées de concertation sur l`appui à la gestion durable des carrières de Mamou et Dalaba ; Comités techniques régionaux de la santé dans les 8 régions ; séminaire de formation sur les techniques d`enquête judiciaire ; formation du personnel de l`administration pénitencière en matière de droits de l`homme ; atelier de formation des medias sur la vulgarisation de la dernière version du document de stratégie de réduction de la pauvreté ; séminaire régional sur l’exploitation des ressources naturelles, et les droits des communautés riveraines à la participation et à l’information ; atelier de sensibilisation sur le passage de la CEDEAO (communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest) des Etats à la CEDEAO des Peuples ; colloque organisé par le C.N.C (conseil national de la communication) sur le thème : ‘’ medias guinéens face aux défis du changement » » ; atelier de renforcement de capacités du personnel des prisons guinéennes pour assurer la garde des détenus ; atelier de formation des journalistes sur la collecte, le traitement et la diffusion de l’information en matière de VIH/ SIDA ; journée d’informations sur l’environnement à la maison de la presse ; concertation sur la situation alimentaire et nutritionnelle du Comité Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) ; formation  sur les techniques journalistiques en vue de réaliser trois magazines long de 20 minutes chacun ; dialogue national autour de la chartre pour la prévention et la gestion des crises alimentaires ; séminaire sur la reforme du secteur de la défense et de la sécurité en Guinée ; états généraux de la justice ; séminaire sur la reforme de la coopération technique de l`U.E.

  • Pour : je pense avoir enfin trouvé l`explication des titres ronflants de nombreux fonctionnaires guinéens : après avoir participé à 1,700 heures de séminaires, ateliers, colloques et formations, la fonction publique leur attribue le titre de « docteur » ; après 2,500 heures ils deviennent « professeur ». Dans la presque totalité des pays du monde les fonctionnaires vont au travail du lundi au vendredi ; en Guinée ils vont « à la formation » – du coup ils sont tous des génies en allant à la retraite ! En plus les formations viennent le plus souvent avec un repas de midi et des perdiems pour les plus prisées ou au moins le « remboursement des frais de déplacement » pour les plus modestes. Associés aux petits compléments de la popote familiale journalière notre fonctionnaire survit ainsi jusqu`au lendemain. Les plus consciencieux mettent dans leurs « valises diplomatiques » les restes de leur repas pour les enfants qui pleurent quand ils rentrent le soir. Loin de moi l`idée de me moquer d`eux, bien au contraire – dans leur situation j`aurais fait exactement pareil pour survivre. La vie est dure !
  • Contre : les rencontres du donner (des rêves) et de recevoir (des perdiems) sont trop nombreuses pour que cela soit sérieux. A mon avis le tort principal est du côté des bailleurs de fonds, nos partenaires techniques et financiers dont c`est la principale source de dépenses de leurs budgets de programmes annuels, au risque d`être taxés de capacité insuffisante de consommation financière toujours suivie de réduction du prochain budget. Quand aux receveurs, ils viennent plus pour le « recevoir » que pour le « donner » pour des raisons facilement explicables. Ce n`est sûrement pas de cette manière que le renforcement de notre administration verra le jour de si tôt…
  • Une  Nouvelle Voie : Encore un autre casse-tête qui fera couler beaucoup de larmes le jour où on va s`y attaquer vraiment – le changement radical que nous souhaitons fera aussi mal que de casser des œufs (de débrouillardise et de magouilles) pour faire une bonne omelette. L`homme et son équipe qui auront le courage de le faire et qui seront donc sûrement impopulaires sur le court terme sont les seuls qui pourront créer une nouvelle voie de prospérité pour la Guinée. La popularité et la reconnaissance viendront sans aucun doute sur le long terme et ils rentreront dans l`histoire du pays pour avoir « cassé la baraque » du banditisme national d`état. Hélas,  je n`ai entendu et senti cette résolution farouche et ce courage chez aucun de nos 24 candidats de 2010…

3.      Les décisions et actions « positives » du mois : le communiqué du 1e ministre interdisant aux membres du gouvernement et à leurs conjoints d`assurer le parrainage ou le sponsoring des mamayas quotidiennes (manifestations hystériques de réjouissance) ; le début de destitution des préfets militaires du pays (8 sur ??) suite à une intifada contre l`un des pires d`entre eux (celui de Dubréka) un mégalo simiesque digne du CNDD ; l`audit des marchés publics par des experts de la cour des comptes de France pour les années 2009-2010 (commanditée par la Banque mondiale bien-sûr) avec la promesse présidentielle de partager les résultats avec la presse et le public ; un meilleur encadrement des forces d`insécurité de Guinée avec pour conséquence directe la diminution drastique de l`insécurité à Conakry et  la promesse d`envoyer un 1e lot de 4,200 bandits en treillis à la retraite ; la création d`une commission nationale des droits de l`homme ; la présentation (enfin) de la déclaration de politique générale du gouvernement.

  • Pour : Bravo pour la fin des mamayas ; maintenant on demande à voir si cette « fatwa » gouvernementale va effectivement être mise en application avec tolérance zéro, y compris pour la campagne présidentielle pour les législatives qui a été  lancée au lendemain de l`investiture de « l’élu ». Bravo aussi pour les audits vraiment indépendants des finances de l`état car le président a reconnu lui-même que cette période a été pire que les 50 années précédentes. On peut donc espérer que Mr. A. Condé va s`attaquer en priorité aux gros requins encore frais du présent au lieu de se concentrer sur des petites sardines en putréfaction du passé – si du moins il veut nous convaincre de sa volonté réelle de s`attaquer à la fois aux plus grands voleurs et de remplir rapidement les caisses vides du pays. En plus ce sont sûrement les seuls pour lesquels il existe encore des preuves sur papier de leurs pillages publiques.
  • Contre : Au fait où en sommes-nous dans la réalisation des 2 principales décisions « partiellement positives » du mois dernier : la vente du riz à moindre coût du gouvernement (hélas par les coopératives de femmes et autres structures néo-communistes) et la publication des listes des voleurs et créanciers de l`Etat ? En tout cas les échos ne semblent guère encourageants ! La création de cette nouvelle commission des DDH qui à priori pourrait paraitre une avancée dans ce domaine risque néanmoins d`avoir justement l`effet contraire car elle a été crée sans une concertation avec toutes les autres parties prenantes et structures qui existent déjà. Par ailleurs designer unilatéralement son président par le pouvoir en place indique que « la voix de son maitre » en sera probablement la règle du jeu. Une personne crédible pour tous ne peut jamais être choisi par une seule personne, où que l`on soit dans le monde.
  • Une Nouvelle Voie : il nous faudra vraiment beaucoup plus d`actions positives pour que l`on puisse sentir les premiers effluves du renouveau. Les actions positives au compte-goutte ne peuvent rien pour calmer la soif de changement des pauvres guinéens et il faudra beaucoup plus que des pansements au sparadrap pour soigner les grandes fractures du pays.

4.      Les décisions et actions « négatives » du mois : le compte-rendu de la 8e session du conseil interministériel du 01 Mars 2011 dont entre autres « promouvoir l`éducation non formelle en vue d`améliorer à moindre frais notre indice de développement humain grâce à des appuis conséquents aux ONGs, groupements féminins d`intérêts économiques et autres coopératives impliquées dans la lutte contre l`analphabétisme » ; la visite de la présidente du CNC au 1e ministre ; la destitution du directeur de la RTG et le maintien du directeur de la radio-PRG pourtant reconnu voleur des ressources financières de l`état ; le bilan actualisé des voyages présidentiels : Afrique des dictateurs et grabataires = (5), Europe « impérialiste » = (1) et Guinée profonde = (1) ; la destitution par décret présidentiel de 3 conseils municipaux de Conakry (sur 5) pour des raisons électoralistes (prochaines législatives) ; l`intervention ridicule de l`état (direction du patrimoine bâti) dans un contrat liant 2 sociétés privées de la place ; un nouveau décret qui rajoute une commission nationale d`assainissement du fichier du recensement du patrimoine immobilier de l`état  après la mise en place d`une commission nationale du recensement du patrimoine de l`état ; l`arrestation musclée et le vol de plusieurs cambistes par le colonel Thiegboro ; l`expulsion de manière cavalière de la société portuaire GETMA International, même si il existe par ailleurs des raisons légales qui auraient pu le justifier ; le contenu de la déclaration de politique générale «  très long terme » du gouvernement ; le nouveau « décret – contre décret immédiat pour le directeur de la SOTELGUI » ; le limogeage rocambolesque et inouïe sur le plan diplomatique de notre ambassadrice en France.

  • Pour : Comme à chaque fois R.A.S (rien à signaler) !
  • Contre : quelqu`un pourrait-il expliquer à notre présidente du CNC que c`est le 1e ministre qui doit demander audience auprès d`elle et non le contraire ? On croit rêver en lisant ce compte-rendu de conseil de ministres surréaliste en raison de sa médiocrité dans le contexte actuel du pays. Il est même souligné en noir sur blanc que les ministres sont invités à soumettre leurs rapports d`activités au président de la république avec ampliation au 1e ministre ! Pour la destitution les conseils communaux, la justice a-t-elle confirmé leur culpabilité liée à des audits réels avant cette décision et pourrait-on rendre publics ces rapports ? Nos pauvres petits chefs qui pensent pouvoir « mélanger » Bolloré et Nécotrans savent-ils seulement que les deux travaillent en partenariat sur 2 autres ports africains ? Le deal entre eux pour dépecer notre petit port est sûrement déjà signé à Paris. Pour boucler cette boucle j`ai appris par la presse française que notre « jumeau national » B. Kouchner a repris son travail de consultant chez Bolloré depuis que Sarko l`a viré et qu`il vise ostensiblement des contrats louches en Guinée. Quand à la traque aux cambistes, attention danger de mort – ce Tiegboro est un criminel soupçonné avec preuves à l`appui de crimes contre l`humanité par les Nations Unies et la CPI. Et puis il n`y a qu`un militaire guinéen qui soit assez stupide pour trimbaler son argent en même temps que des explosifs, sûrement pas un cambiste de Conakry ; histoire à dormir debout typiquement guinéenne ! Quelle pathétique déclaration de politique générale où j`ai lu des éléments consacrés à la récupération des villas de la cité des nations et au différend GETMA – Bolloré ! De plus une seule référence de moins d`une ligne dans le dernier paragraphe pour la plus urgente/importante action de ce quinquennat : la réconciliation nationale – ce n`est apparemment plus une priorité du moment ;  un chapelet de maladies et de vœux pieux rabâchées depuis 1984 ; pas un seul objectif à court terme chiffré ou délimité dans le temps – on navigue vraiment à vu avec notre nouveau 1e ministre, « l`imam ambulant » selon son propre boss!
  • Une Nouvelle Voie : selon les propres dires de la Banque mondiale en Guinée le service de la dette nationale n`a pas été payée depuis 2 ans (soit 62 millions USD) et la masse monétaire en circulation a plus que doublé entre 2008 et 2010 en raison principalement de la multiplication de l`utilisation de la planche à billets pour les chantiers de l`armée et pour toutes les hausses inconsidérées des salaires. Voila des priorités qui devraient aussi occuper dans les plus petits détails et résultats visés les actions contenues dans la déclaration de politique générale du gouvernement. Pour cela les missions à l`étranger du premier et les kermesses préfectorales du second, qu`ils ont tous les deux inauguré au lendemain du « changement » constituent exactement le contraire de ce qu`il faudrait urgemment faire. Et le racket systématique qui continue sur les rares sociétés privées encore présentes dans le pays est le moyen le plus sûr de  fermer nos frontières à tout nouvel investisseur sérieux.

Mister President what did you mean by « Guinea is back »? Vous a-t-on mal traduit ce dicton anglais ? L`heure est encore plus grave qu`en fin du mois dernier car la majorité de vos amis et adversaires vont commencer à vous évaluer après 100 jours de pouvoir « absolu ». Personne n`attendait des miracles de vous – juste des signaux positifs. Les niveaux d`incompétence de votre équipe du changement rattrapent à grandes enjambées le taux d`inflation du franc guinéen. Encore que pour les devises nous avions jusqu`à votre venue la solution de rechange du marché noir pour s`en procurer – et pour vous alors ?? Réveillez-vous, le mur de Berlin est tombé en 1991 et depuis les gros méchants capitalistes dominent le monde entier (sauf la Corée du Nord), même vos exemples de cœur (la Chine, la Russie et Cuba de Castro). Sois vous composerez poliment avec eux et au mieux de nos intérêts nationaux soit ils vous écraseront comme tous les autres moustiques communistes. Je suis de plus en plus persuadé que ma principale crainte après les sinistres accords de Ouaga s`est effectivement réalisée : les véritables vainqueurs de cette 1e élection « propre et transparente » sont les 200 voleurs créés par nos quatre néfastes Ali Baba nationaux (Sékou Touré, Lansana Conté, Dadis Camara et Sekouba Konaté). Mr le président, n`oubliez surtout pas ce que vous avez-vous-même déclaré à Paris : le printemps des peuples est arrivé non seulement au Maghreb mais également dans toute l`Afrique, y compris la Guinée…

Finalement je vous assure que comme le Cameroun notre pays est une Afrique en miniature : nous avons une région côtière où tout pousse dans le sol et où le pétrole pointe à l`horizon, une région de plateaux d`élevage et avec un grand potentiel touristique, une région de savane riche en tous les minéraux du monde et une zone de forêt (ex) dense immensément riche en fer, chacune avec une diversité sociale et culturelle des populations qui devrait être un gage de nombreuses fiertés nationales. Ne gâchez pas cette bénédiction du ciel par des paroles et actes qui poussent nos frères et sœurs de ces 4 régions à rêver de sécessions. Ils ne sont pas responsables de leurs pensées actuelles – c`est vous le principal responsable de cette situation et cela l`Histoire Guinéenne ne vous le pardonnera jamais…

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd`hui est le 100e jour de « changement radical » et de « Guinea is back », depuis l`intronisation du 21 décembre 2010. Comme souligné par le doyen Ansoumane Doré la règle des 100 premiers jours est difficile à appliquer dans le cas apocalyptique de la Guinée  – il est sûrement trop tôt pour voir du concret mais il n`est quand même pas trop tôt pour le sentir or je ne sens rien de ce que vous nous aviez promis. Verrons-nous enfin du solide et du concret le mois prochain ?

 

31 Mars 2011

 

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2011. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s