Une Nouvelle Voie (Avril 2011)

Le 21 décembre 2010, après 53 années d`indépendance nous avons enfin notre 1e président de la république élu suite à des élections « propres ». Il est notre 5e chef de l`état, notre 3e président élu mais pourtant nous sommes toujours dans la 1e république démoniaque de Guinée, celle dont la devise est «Corruption, Injustice, Médiocrité». Je reprends donc mon exploration des méandres de décisions importantes pour la nation prises par nos nouveaux chefs en proposant des pistes de réflexions et d’actions qui pourraient être envisagées pour que le « vrai changement » soit effectif.

Puisque les comptes-rendus officiels des conseils des ministres ne nous offrent que brouillard et langue de bois je vous présente les comptes-rendus mensuels d`un observateur indépendant :

  1. Echantillon de paroles et pensées présidentielles du mois : « le rôle de l`Etat n`est pas de faire du commerce » ; «  je ne suis pas allé à Paris avec des vrais hommes d’affaires…la prochaine fois, j’irai avec des vrais hommes d’affaires …. l’État n’importera pas de riz » ; « Comme le gouvernement est incapable de taxer l’informel, il surtaxe ceux qui sont dans le formel, et décourage les commerçants. Il faut que nous organisions un système fiscal qui encourage les gens à investir. C’est-à-dire, plus tu produis, moins tu paies de taxes » ; «  si je suis contre les commerçants, c`est que je suis fou. Comment le pays pourra avancer si il n`y a personne pour construire des usines et faire de l`agriculture ? » ; «  nous devons favoriser les investisseurs étrangers et nationaux guinéens et pour cela il faut la liberté de commerce » ;
  • Pour : enfin des paroles « positives », celles d`un vrai 1e responsable de la nation. Le Président Professeur Alpha Condé (PPAC) nous prouve ainsi qu`à la différence de ses prédécesseurs, il lit (ou se fait lire) la presse guinéenne et c`est tant mieux. J`ai constaté aussi à la RT-PRG qu`il lisait un discours écrit devant une délégation étrangère, tant mieux. Il semble aussi reconnaitre, même à demi-mots, certaines de ses erreurs de jugement : recherche de boucs émissaires pour la situation économique actuelle du pays  par la stigmatisation inutile des commerçants et cambistes ; importation irréfléchie de riz à vendre par les coopératives de femmes de la capitale…etc.
  • Contre : Il aurait été bien-sûr mieux qu`il ait évité de telles erreurs si puériles, preuves d`un amateurisme et d`une absence de vision sur comment nous sortir du trou actuel mais mieux vaut tard que jamais. Soit il écoute peu les bons conseils qui lui sont donnés, soit il ne reçoit que des mauvais conseils de son équipe – sûrement beaucoup des deux !
  • Une  Nouvelle Voie : plus que tout le président commence à montrer des signes de recul de ses attaques permanentes et agressives contre toute personne qui n`est pas d`accord avec lui, comme quand il était dans l`opposition. Il doit obligatoirement enfiler le nouveau costume de rassembleur et d`apôtre de la réconciliation des guinéens – mais nous n`en sommes pas encore là ! Déjà la 1e chose à faire pour cela serait de mettre en place un nouveau 1e ministre avec un gouvernement restreint qui savent professionnellement comment gérer un pays en ruine dans le contexte du XXIe siècle. Le 1e ministre actuel est un « mou incompétent » qui a même peur de se montrer en public sauf pour organiser des mamayas dans les préfectures ou ouvrir et fermer des séminaires depuis le début de ce mois, dans la droite lignée de certains de ses prédécesseurs connus de tous ; exactement le contraire du genre de chef d`équipe gouvernementale dont il a besoin pour planifier et démarrer un changement radical des nombreuses dérives du passé. Pour sauver son mandat il a intérêt à très rapidement se limiter à 2 rôles : réconciliateur de tous les guinéens et  représentant/garant de la Guinée démocratique dans et hors de nos frontières. Et surtout qu`il laisse des vrais techniciens aguerris remettre de l`ordre dans le pays. En tout cas tous les guinéens sérieux ont déjà compris que lui et son équipe actuelle n`en ont aucune compétence et capacité – mais il payera (hélas pour lui) tout seul le prix des faiblesses et bassesses de son entourage d`incapables.
  1. Formations, séminaires, ateliers, colloques et  autres « rendez-vous du donner et du recevoir » du mois : atelier de concertation et de programmation des corps de contrôle de l’Etat ; atelier sur le thème ‘’Bonne entente entre les médias et les forces de défense et de sécurité ; atelier de plaidoyer pour la promotion de la femme guinéenne dans la vie publique ; session de perfectionnement à la production de magazines de sensibilisation radio sur les questions de santé materno-infantile ; table ronde en vue de bâtir une stratégie de consolidation de la paix adaptée au contexte sociopolitique ; table ronde des partenaires techniques et financiers à l’occasion du lancement du plan d’action national guinéen assorti du plan d’action régional de la CEDEAO pour la mobilisation des ressources indispensables au financement de mise en œuvre de la résolution 1325 et 1820 du Conseil de Sécurité des Nations Unies en Afrique de l’ouest ; formation de 31 officiers de police judiciaire de la Gendarmerie nationale sur le traitement des dossiers de mineurs auteurs, victimes et témoins d’infractions pénales ; journées de concertations des medias sur la promotion de la bonne gouvernance ; réunion préparatoire du lancement de la campagne agricole 2011-2012 ;
  • Pour : je constate une baisse drastique par rapport au mois dernier, trois fois moins  (09 au lieu de 27) mais les titres sont de plus en plus longs ! Les rencontres du donner (des rêves) et de recevoir (des perdiems) sont en chute libre au grand dam de nos professeurs et docteurs de la fonction publique.
  • Contre : Néanmoins je ne suis pas sûr que ce soit un signal positif d`une nouvelle prise de conscience de nos boss locaux – c`est plutôt une preuve supplémentaire que les activités administratives, économiques et sociales du pays sont tellement au ralenti que même les partenaires financiers ne savent plus vraiment quoi faire pour dépenser leurs budgets dans ce pays. Je suis quand même sidéré de constater que la majorité de ces formations et réunions sont sur les thèmes de l`amélioration de la sécurité publique, du respect des DDH et de la qualité de l`information diffusée, justement les 3 domaines les pires du pays !
  • Une  Nouvelle Voie : et si on essayait de supprimer systématiquement toutes ces activités ? Peut-être que les situations désespérantes dans ces secteurs allaient enfin s`améliorer rapidement…
  • 3. Les décisions et actions « positives » du mois : l`injonction du CNC à tous les medias d`état de couvrir les activités de tous les partis politiques et de manière équitable ; la démilitarisation en cours des postes de gouverneurs et préfets mais elle n`est pas encore totale ; les négociations discrètes et « réussies » avec Rio Tinto pour renflouer les caisses de l`Etat ;  
  • Pour : bravo pour la future présidente de la haute autorité de la communication (HAC) et temporairement du conseil national de la communication (CNC) de nous prouver qu`elle aussi peut se montrer neutre et juste – elle a même menacé de sanctions sa propre radio privée ; Pourvu que ca dure ! La petite bouffée financière des grands miniers pourrait être bénéfique pour la population des exclus du pouvoir qui souffre tant dans son quotidien mais hélas le steak est confié à une meute de loups affamés, sans grillage protecteur. Bien sûr j`aurais pû citer également toutes les grandes promesses alignées à chaque discours présidentiel mais celles-là, plus personne n`y croit vraiment – c`est d`ailleurs souvent juste le contraire qui se passe…
  • Contre : comment ce diable de Sékou « resto » Camara a-t-il pu sauver son poste de gouverneur de Conakry ?? Les voies du PPAC sont impénétrables. Quand aux 700 millions USD qui seront payés par Rio Tinto dans quelques jours, hélas ils ne seront disponibles « qu`à la résolution de tous les différents en cours avec cette société » (y compris les blocs 1 et 2 offerts à Vale ?) et seront gérés par une équipe de choc comprenant un gouverneur de banque centrale qui a reconnu être un criminel économique, un ministre des finances responsable de la pire saignée financière du pays et un trésor public national qui est pire qu`un tonneau des danaïdes. Restera-t-il quelques miettes pour tous les autres guinéens ? Je n`en suis pas sûr. Et pourquoi avoir signé ce contrat en catimini et en urgence avant le nouveau code minier alors que c`est exactement le contraire que nous avait été promis le PPAC ? On gomme ainsi sans explications tous les manquements signalés en 15 ans de Rio Tinto en Guinée ? Mais bien-sûr il y a des urgences avec les promesses de hausses de salaires pour les militaires et le financement du nouveau recensement électoral car aucun bailleur ne l`acceptera. Et sûrement (comme d`habitude) un peu de dessous de table dans le deal ! Il aurait fallu absolument réparer les caisses de l`état et ses caissiers avant les nouveaux contrats miniers…
  • Une Nouvelle Voie : les décisions et actions positives, on en veut plus, tous les jours et dans tous les domaines de la vie nationale : il faut arrêter la distribution au compte-gouttes, pardon !
  • 4. Les décisions et actions « négatives » du mois : la répression (avec 1 mort par balles) des partisans pacifiques d`un opposant revenant d`un long séjour à l`étranger ; l’arrestation de plusieurs d`entre eux dont Mme Yari Briki Camara et 2 autres responsables de son parti (UFDG) pour avoir mobilisé des membres du parti pour l’accueillir ; la continuation des mensonges inutiles du pouvoir : « le président va en visite d’amitié et de travail au Niger » alors qu’il allait pour l’investiture du nouveau président et un voyage (de formation encore ?!) chez son parrain et complice Compaoré du Burkina Faso ; la nouvelle publication farfelue d`audits biaisés au lieu de s`occuper des audits tous frais de la cour des comptes française basés sur des faits de détournements précis, récents et énormes (plus important sur les 2 dernières années auditées que sur les 50 années précédentes selon le PPAC) et donc susceptibles d`être récupérés à court terme ; l`annonce d`un emprunt obligataire de 500 millions d`euros sur les marchés financiers (privés) internationaux dans le contexte actuel de la gestion financière du pays – annulé ensuite en cachette ; la condamnation à des amendes pour flagrant délit de mineurs (8 à 17 ans) par les tribunaux ;  la condamnation de Mme Briki Yari Camara et de 6 autres militants de l`UFDG à 1 an de prison avec sursis et une amende de 1 million FG pour être allés accueillir leur leader politique à l`aéroport ; la condamnation à des peines de prison fermes pour d`autres militants du parti et de la garde rapprochée donnée par le gouvernement à ce chef de l`opposition ; l`annonce de la reprise totale du fichier électoral national par le ministère chargé de l`administration du territoire en violation flagrante de la constitution et du code électoral national ; début et fin, en moins d`un mois, du projet TGV Conakry – Ouaga ; encore un voyage à l`étranger (Sierra Leone)  mais toujours pas à Siguiri, Kouroussa et Labé ;
  • Pour : comme à chaque fois R.A.S !
  • Contre : qui aurait pu penser que l`on aurait vu un jour le PPAC être responsable de répressions sanglantes contre des militants pacifiques d`un parti politique d`opposition qui a fait 45% de votes favorables au 1e tour de la présidentielle ? Pas moi en tout cas – c`est vraiment fou ! Même ses 3 prédécesseurs, tous des criminels en kaki, ne se sont jamais hasardé à lui réserver un tel accueil à chacun de ses retours mouvementés au pays. Je ne parle même pas de l`accueil monstre dont il a été gratifié il y a moins de 2 mois au retour de sa 1e visite officielle hors du pays. Et c`est une fois de plus la preuve que l`impunité et les crimes de policiers, gendarmes et militaires continueront tant que certains d`entre eux, et en particulier leurs précurseurs et exemples (mentors) ne seront pas jugés pour leurs crimes et punis de la manière la plus exemplaire et sévère. L`impunité en Guinée durera tant que des criminels connus par tous continueront à se pavaner devant leurs victimes. Et quelle tristesse pour ce communiqué de démenti du gouvernement dans la pure lignée des déclarations des anciennes dictatures communistes ! En tout cas en tant que chef suprême des armées et ministre de la défense la responsabilité première du président à chaque exaction des FDS (forces de défense et de sécurité) ne fait aucun doute. Les crimes de ce mois nous prouvent clairement que le pouvoir actuel panique trop rapidement et pour presque rien (dans ce cas le retour d’un opposant pourtant battu « démocratiquement » moins de 4 mois plus tôt) et que dans ces cas il n’hésite pas à prendre des décisions politiquement et socialement suicidaires en terme de démocratie et de respect des DDH tant sur les plans national qu`international.

– Diriger vient avec plus de devoirs que de droits, mais cela le PPAC ne l’avait        apparemment jamais prévu. Le silence assourdissant de toutes les institutions – contre-pouvoirs à toutes les dérives démocratiques (CNT, Cour Suprême, société civile, syndicats et même pléthore de partis politiques) est vraiment effarant et effrayant. Tous les démocrates de Guinée auraient dû organiser une grande marche populaire nationale pour accompagner le jeune Zacharia, 1e victime du nouveau pouvoir de moins de 4 mois à sa dernière demeure. Au lieu de cela, certains organisent des conférences de presse sans aucun impact réel pendant que la majorité restante se cache dans leur coin pour éviter de se faire « mal voir » par le nouveau chef – on ne sait jamais si demain il ne pensera pas à moi…

–  Décidément le ridicule ne tue pas en Guinée : vouloir accuser des personnes à partir  d`audits commandités par Dadis Camara, faits par une commission dirigée par Sekouba Konaté et mis en œuvre par Ousmane Kaba, l`un des argentiers principaux de la période auditée ! Il n`y a pas meilleure manière pour disculper et affranchir de véritables voleurs des biens publics guinéens. Ils peuvent tous dormir tranquille maintenant car cette procédure aboutira sûrement à les blanchir tant sur les plans judiciaire que social…

– Pauvre PPAC, il y a tellement de signaux forts que nous attendions de lui dans ses 100 premiers jours: un PM compétent et intrépide, l`arrestation des criminels reconnus par les Nations Unies, la présentation devant la justice des voleurs de 2009-2010 prouvés par l`audit de la cour des comptes française, la dénonciation et la mise a l`écart avec fracas des principaux criminels du PDG et du PUP…etc.  Hélas, il n`a rien fait de tout cela ! Dommage, surtout pour lui car ses fautes graves seront très difficiles à rattraper maintenant. Comme Dadis et Konaté il a eu une voie royale toute tracée vers le panthéon des grands hommes de l`Afrique – ils ont préféré choisir volontairement le chemin honteux du purgatoire du continent. Confirmation et preuve classiques pour les avertis : le président Ouattara de la C.I. a déjà mobilisé près de 800 millions d`euros (France, U.E. et Banque mondiale) au lendemain de sa prise de pouvoir sans même bouger de sa république du Golf ; le PPAC a été jusqu`a Paris pour demander de l`argent frais pour renflouer ses caisses vides et il est revenu avec 5 millions d`euros d`aide alimentaire pour acheter des engrais (sans semences) ; plus environ 12 millions d`euros et 80 millions de Yuans de tous les autres partenaires financiers. Cela veut tout dire !

Une Nouvelle Voie : les condamnations à des temps de prison (ferme et à sursis) et des amendes financières des partisans civils pacifiques d`un parti de l`opposition légale montrent à suffisance que les tous récents états généraux de la justice ont été encore une fois une rencontre du donner (des coups) et de recevoir (des punitions) du système judiciaire guinéen. Une œuvre à reprendre différemment et totalement, et l`exemple devra venir d`en haut, à l`image de la Côte d`Ivoire voisine où le chef de l`état a annoncé ce mois qu`il allait demander à la CPI d`engager des investigations sur les massacres survenus dans l`Ouest du pays en précisant «  je ferais tout pour que ces condamnations soient un exemple non seulement pour les ivoiriens mais pour l`Afrique et le monde entier » – voilà ce que j`appelle Une Nouvelle Voie ! Pour tuer dans l`œuf cette dictature en gestation tous les démocrates guinéens, tous ceux qui ont permis au PPAC d`être président aujourd`hui doivent urgemment se lever et organiser des « sittings » et des marches pacifiques autorisées et bien encadrées pour ne pas entraver les droits de tous les autres citoyens – pas des marches sous menaces ou des insurrections violentes. Les premières sont des armes efficaces pour exiger la démocratie, les secondes sont une solution finale et extrême avec des risques graves pour la vie et les biens de tous les guinéens. Bon Dieu, réveillez-vous, « indignez-vous » et si rien ne change sur les plans de la démocratie et du bonheur de tous les guinéens, alors la Guinée aura sa « Place Tahir » plus rapidement que les autres…

Mr le PPAC, le pays est de nouveau au ralenti total voir à l’arrêt comme au temps du CNDD en raison des erreurs graves de votre entourage. Je persiste à penser que vous n’êtes pas directement responsable de tout ce qui se fait actuellement (comme vos 4 prédécesseurs) mais le fait d’avoir reconduit dans votre proche entourage les spécialistes nationaux du chaos est de votre faute unique. Vous aviez tout le pouvoir de vous en débarrasser totalement – maintenant vous êtes leur otage et ils vous utiliseront comme ils savent si bien le faire. Vous n’aurez plus que des informations parcellaires, biaisées et souvent mensongères ; vos vrais amis qui auraient pu pourtant vous dire la Vérité sur ce qui se passe dans votre pays subiront des barrages hermétiques et n`auront plus accès à vous; ceux-ci se décourageront progressivement de votre éloignement inattendu et se retourneront ensuite contre vous. Chaque soir au diner arrosé les escrocs de votre entourage vous proposeront de nouvelles idées brillantes et le lendemain vous en ferez de nouveaux décrets de nominations injustes et biaisés – absence de vision, improvisation et amateurisme sublimes ! Vous avez fait la même bêtise grossière que vos prédécesseurs et vous en paierez le même prix : la honte, la condamnation nationale et internationale, la déchéance sociale et finalement la tâche noire sur les livres de l’histoire guinéenne. Encore une fois la preuve que vous n’êtes finalement qu’un « diaspo » persuadé qu’il connait tout mieux que les « locaux tarés ». Depuis le début votre entourage proche se dit « rira bien celui qui rira le dernier » et je pense qu’une fois de plus ils auront raison…

Un petit mot à nos fameux contre-pouvoirs démocratiques, le pouvoir législatif (actuellement le CNT) et le pouvoir judiciaire (Cour Suprême) : vous vous êtes toujours plaint, à juste titre d`être ignorés par le pouvoir exécutif depuis nos 53 ans d`indépendance. Mais la cause principale de ce fait est votre lâcheté devant vos responsabilités de dénoncer toutes les dérives monarchiques dès le 1e jour de l`investiture de chacun de nos 4 « leaders bien aimés » précédents. Et cela recommence encore cette fois-ci, alors cessez de jouer à l`autruche en vous cachant dans vos bureaux et vos salons,  imposez enfin le respect de la démocratie et des lois à ce nouveau dictateur en herbe. Vos prédécesseurs ont été méprisé par tous les guinéens pour n`avoir pas agi – vous par contre serez jugés, car nous avons tous aujourd`hui l`expérience désastreuse de leurs erreurs passées.

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd`hui est le 130e  jour du « changement radical » et du « Guinea is back ». Quelques petits signaux positifs ce mois-ci mais toujours rien de concret et de construit ; toujours pas de plan de sortie de crise à l`horizon. On fait quoi maintenant ? On prie le Bon Dieu et on rêve pour le mois prochain…

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2011. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s