Une Nouvelle Voie (Sept. 2011)

Le 21 décembre 2010, après 53 années d`indépendance nous avons enfin notre 1e président de la république élu suite à des élections « propres ». Il est notre 5e chef de l`état, notre 3e président élu mais pourtant nous sommes toujours dans la 1e république démoniaque de Guinée, celle dont la devise est «Corruption, Injustice, Médiocrité». Je reprends donc mon exploration des méandres de décisions importantes pour la nation prises par nos nouveaux chefs en proposant des pistes de réflexions et d’actions qui pourraient être envisagées pour que le « vrai changement » soit effectif.

Puisque les comptes-rendus officiels des conseils des ministres ne nous offrent que brouillard et langue de bois je vous présente les comptes-rendus mensuels d`un observateur indépendant :

  1. Echantillon de paroles et pensées présidentielles du mois : «  Je pense qu’il y a la complicité du gouvernement sénégalais comme du gouvernement gambien, même s’ils disent qu’ils ont manqué de vigilance » à propos de la « tentative d`assassinat sur son auguste personne; « Vous savez, les problèmes religieux ou ethniques, c’est bien souvent de la manipulation. Lorsqu’un homme politique n’a plus de programme pour convaincre, il utilise des arguments irrationnels, soit dans la religion, soit dans l’ethnie. C’est de la manipulation ;  Vous avez trois régions en Guinée, la Haute Guinée, la Forêt et la Basse Guinée qui sont Mandingue ;  Moi, je ne suis pas venu pour faire de l’équilibre ethnique ; Je n’ai pas pris d’anciens ministres, en dehors du ministre des Finances et de trois militaires, parce que je ne pouvais pas faire autrement. Sinon, j’ai pris des gens expérimentés ; On sait ce qui s’est passé lors de la dernière campagne électorale, si une ethnie dit c’est mon tour et s’oppose à toutes les autres ethnies, on casse des véhicules, menace des Peuls qui ne sont pas dans cette mouvance, voilà ce que ça donne ; Aujourd’hui, tous les Malinkés, tous les Soussous, tous les Forestiers sont présentés comme des Malinkés ; Comment pouvez-vous vous mettre autour d’une table avec des gens qui n’ont qu’une idée en tête : celle de vous assassiner ; Voilà, des gens qui disent qu’ils sont politiciens et qui organisent des attentats contre le président de la République ; Et Sadaka Diallo, (NDLR, cousin de Cellou Dalein Diallo) disait à qui voulait l’entendre, qu’il allait organiser un attentat contre moi. Demandez à l’ambassadeur de France ici. Je l’en ai informé et j’ai informé certains pays amis ; Aujourd’hui, je suis obligé de nommer dans les pays voisins des gens expérimentés qui pourront suivre les actes de déstabilisation contre moi » ;
  • Pour : le PPAC a fait très fort ce mois-ci en particulier dans les domaines de la justice, de la diplomatie et de la coordination fraternelle ouest-africaine. Une seule interview à la presse étrangère (sénégalaise cette foi-ci) a fait plus de dégâts que celles de plusieurs mois précédents. Le bon côté de cette sortie honteuse du PPAC est qu’elle constitue en même temps une violation flagrante du secret d’instruction des dossiers des accusés de la tentative d’assassinat sur sa personne et une intervention directe du pouvoir exécutif sur l’indépendance de la justice. Ainsi, avec des bons avocats les prévenus devraient pouvoir obtenir un dessaisissement de la justice pour vice de procédures. Pourvu qu’ils aient de bons avocats assistés par des collègues internationaux pour braquer la loupe de la communauté internationale sur ce complot pdgiste. Une autre bonne chose : en s’attaquant à Tibou Camara, le cerveau du maréchal Konaté, il vient d’ouvrir la boite de pandore sur toutes les magouilles pour son arrivée à la présidence – maintenant on va tout savoir….
  • Contre : le PPAC pense maintenant que son terrain de jeu démoniaque est à l`étroit en Guinée donc il l`exporte dans notre sous-région, comme son idole Sékou Touré. Pour un candidat probable à la présidence de l`Union Africaine en 2012 il a fait très fort ce mois-ci ! Ainsi l`agression séné-gambienne du 19 juillet 2011 est la « suite logique » de  l`agression portugaise du  22 novembre 1970. Aucun doute il sera la vedette du prochain sommet de la CEDEAO, assis entre Ellen Johnson Sirleaf, A.D. Ouattara, Abdoulaye Wade et Yaya Jammeh et leurs potes de longue date. Ils sont dorénavant tous prévenus, plus ils se tiendront loin du « fou de Conakry» mieux ils se porteront. Il parait qu`ils riaient aux larmes lors des interventions de Lansana Conté, maintenant ils vont haïr en toute harmonie le PPAC. Bonjour les peaux de bananes sous-régionales et une fois encore c`est toute la Guinée qui en paiera le prix. Les organisations africaines et en particulier la CEDEAO et l`U.A. sont des clubs très fermés de petits despotes à quelques exceptions près qui augmentent en nombre Dieu merci. Les règles d`or du club tiennent lieu de Bible: 1) se caresser le dos en permanence ; 2) accuser les méchants colons de tout ce qui ne va pas chez nous : « ce n`est pas notre faute » ; 3) solidarité absolue, même pour Mugabé, Gbagbo et Kadhafi. En plus il fustige à longueur de discours l`Occident et son impérialisme qui n`ont rien à nous dire et nous apprendre mais ensuite il court prévenir l`ambassadeur de France dès le premier bobo – Mr le PPAC il faut nous expliquer si celui-là aussi est votre jumeau ou tout simplement votre confident ! Comptiez-vous demander la protection de votre 1e pays si l`affaire tournait au vinaigre, comme jadis pour l`ambassade du Sénégal au temps de Conté ? Le PPAC disait que Blaise Compaoré ne l`avait pas assez formé le jour de son investiture – je pense que Blaise va maintenant lui répondre qu`il a tout fait mais que l`élève est trop vieux et cancre pour retenir quoi que ce soit. Les survivants de la 5e colonne et leurs familles, le groupe Foccart, les fascistes portugais, le réseau Siebold, la CIA, le KGB, le MI-5 et l’OTAN ont intérêt à se tenir tranquilles : ils seront très bientôt accusés avec des preuves révolutionnaires à l’appui. Pour terminer ce chapitre Mr le PPAC cesser de mentir au guinéens sur ce refus du FMI de vous permettre d`utiliser l`avance sur recettes de Rio Tinto pour le bonheur des guinéens : ils vous ont interdit de les utiliser pour offrir du riz aux pays voisins, organiser un recensement et des élections truquées et vous acheter un château et des costumes dans le XVIe de Paris. Mettez ces sous (considérés par eux comme propriété exclusive des guinéens) dans le budget national 2011-2012 et budgétisez-les en déduction des prêts quémandés pour des actions réelles de développement du pays et on verra si une seule personne vous le reprochera…
  • Une  Nouvelle Voie : nous avons besoin à la tête de notre pays meurtri et ridicule depuis plus d`un demi-siècle d`un fin diplomate qui saura avant tout vendre la nouvelle image d`un pouvoir guinéen qui doit être à 100% opposée à celle du sanguinaire despote Sékou Touré, du paysan ignare Lansana Conté, du schizophrénique Dadis Camara et du maréchal d`opérette Sekouba Konaté. Hélas, maintenant nous offrons au monde une personne âgée éthylique et atteinte d`Alzheimer qui vient de se réveiller d`un long sommeil de 1960 à 2010…

——————————————————

  1. Formations, séminaires, ateliers, colloques et  autres « rendez-vous du donner et du recevoir » du mois : séminaire de formation pour l`élévation de l`enregistrement des naissances dans la préfecture de Dubréka ; salon pour la qualification du système éducatif guinéen ; atelier de formation de la Banque mondiale sur le rôle des medias en matière de développement ; atelier d`élaboration du plan stratégique de la femme africaine 2010-2020 ; séminaire sur la réduction de la pauvreté au sein des personnes vulnérables (handicapés) ; 6e réunion des experts et des ministres de l`OMVG ; atelier sur les maladies tropicales négligées en Guinée ; atelier de formation à l’intention des superviseurs, agents de saisi et de maintenanciers de la CENI ; forum national des partenaires dans la lutte contre le VIH/SIDA ; atelier national de renforcement des capacités de la structure focale nationale de l’autorité du bassin du Niger ; Cession 2011 de l`assemblée générale de l`autorité du bassin du Niger ; atelier de validation des projets de textes de loi et des décrets d’application relatifs à la réforme des procédures de passation des marchés publics en Guinée ; atelier de concertation entre les acteurs économiques intervenant dans la chaine des importations au Port de Conakry ; atelier national de consultation sur les impacts social et environnemental (EISE) de Rio Tinto : atelier de restitution suite au lancement officiel du processus de transposition des actes additionnels de la CEDEAO relatif à l’harmonisation des politiques et cadre réglementaire en matière des nouvelles technologies de l’information et de la communication ; rencontre des spécialistes en santé maternelle et infantile ; formation de 5000 operateurs de saisie pour les prochaines élections législative ; atelier sur le rôle de la société civile dans la réforme du secteur de la sécurité ; 16e congres national de la CNTG ; atelier sur l`amélioration de la production d`eau potable dans la ville de Conakry ; atelier d`information et de formation sur la Zakat ;
  • Pour : enfin le business principal des petits de notre administration reprend doucement après le carême et les autres mois de pénitence précédents – 21 ce mois-ci – presque un par jour ouvrable du mois. Il serait intéressant de créer un prix pour celui ou celle qui a assisté au plus grand nombre d`ateliers par mois avec pour 1e prix  par exemple double perdiems et dotation spéciale de carburant-transport au séminaire suivant…
  • Contre : encore une fois le ridicule ne peut pas tuer nos boss nationaux : salon pour qualifier l`éducation alors que le gouvernement prône en même temps la reprise des langues nationales au primaire pour améliorer la compréhension des matières scientifiques des pauvres élèves ; atelier de formation des médias alors qu`il fait attaquer à mains armées et fermer sans préavis les journaux privés et convoquer des journalistes en interrogatoire policier dès qu`il révèlent des choses cachées par le pouvoir ; plan stratégique pour les femmes alors que dans toutes les instances du pouvoir elles sont non seulement très rares mais en plus confinées aux « postes de femmes » ; atelier sur les personnes vulnérables alors qu`aucune action concrète n`est faite pour eux – tout juste quelques tricycles pour ceux qui votent RPG ; atelier sur les maladies tropicales négligées alors que même les principales sont traitées comme au moyen-âge ; forum national pour mobiliser des financements des bailleurs de fonds pour le VIH-SIDA alors que le pays en a été privé pendant plusieurs années pour les vols du CNLS et du ministère de la santé sur les 1e financements qu`ils ont reçu. Mais la meilleure est sûrement la création d’une commission nationale de passation des marchés publics et une Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) alors que des milliards de francs ont été pillés en 2009-2010 sans aucune action judiciaire pour punir les coupables qui ont par ailleurs organisé ce séminaire. Je pourrais continuer ainsi pour toutes ces rencontres totalement inutiles dans un contexte où seul le président parle pour tous les guineens et où personne ne travaille vraiment !
  • Une  Nouvelle Voie : le plus triste c`est que la nouvelle embellie des séminaires est principalement le fait que la fin de l`année fiscale pointe à l`horizon pour les partenaires bailleurs et leurs rapports d`activités et des dépenses  sont attendus très bientôt.  Il faut donc mettre le pied sur l`accélérateur pour justifier de nouveaux fonds pour 2012. La reforme des financements des partenaires surtout multilatéraux avec notamment plus de sérieux et de rigueur des deux parties,  pays mendiants et partenaires financiers avance trop lentement car ceux qui discutent du sujet sont tous les deux bénéficiaires du status-quo. Là également nous devrons apprendre à imiter les dragons d`Asie et la Chine qui ont compris que ce genre d`aide fait plus de mal que de bien à nos cadres et à notre administration. La prochaine génération de chefs africains devra en synergie mettre fermement ce sujet sur la table de toutes les négociations avec les partenaires et surtout obtenir une meilleure coordination et synergie des financements de ces partenaires,  justement pour qu`elles servent vraiment à améliorer de manière efficiente notre administration publique.

——————————————————-

  1. 3. Les décisions et actions « positives » du mois : invitation présidentielle (mal préparée) au chef du plus grand parti d`opposition à une rencontre pour discussions ; le chef d`etat-major général de l`armée interdit à tous les corps militaires de sortir des casernes le 27 du mois, jour de la manifestation pacifique des partis de l’opposition contre la nouvelle dictature en Guinée ;
  • Pour : en toute bonne foi l`invitation du PPAC à rencontrer Mr Cellou Dalein Diallo va dans le sens souhaité par tous les démocrates guinéens mais de là à fixer la rencontre pour le même jour et une heure après, cela ressemble plus à une convocation immédiate. Mr Cellou D. Diallo a bien fait de refuser ce que par ailleurs son parti avait justement reproché une semaine avant à Mr Saliou Bella Diallo, vice-président du même parti qui serait parti (soit disant) en cachette pour rencontrer le même président. Il est tout à fait logique et normal qu`il consulte non seulement son parti mais également son alliance de partis réunie pour la finalisation de la transition avant d`aller à cette rencontre car il doit ce jour-là parler en leur nom à tous, pas au sien. Si le PPAC était de bonne foi, je suis sûr qu`il aura compris mais je pense plutôt qu`il a juste essayé comme d`habitude de ruser, pour voir si cette proposition grossière marcherait de nouveau puisqu`elle avait déjà réussi avec quelques seconds couteaux des partis de l`opposition.
  • Contre : pour la convocation urgente à la présidence il est petit et minable de la part du bureau de presse de la présidence d`ajouter que Mr Cellou Diallo a parlé de consulter également la coordination régionale du Fouta avant de répondre : cela tient à prouver que son parti est avant tout ethnique et cela gâche immédiatement une grande partie du côté bénéfique de la rencontre. Soit le PPAC n`est pas derrière cette tentative honteuse de manipulation ethnique et alors des têtes doivent tomber dans ce bureau de la présidence, soit il en est l`initiateur machiavélique et alors ce bureau sera félicité par lui. Je reste en tout cas persuadé que ce qu`il espérait le plus de cette rencontre c`était la photo officielle des mains serrées et sourires jaunes au début de la rencontre pour diminuer la pression des « amis de la Guinée » contre ses manœuvres sournoises pour repousser au maximum les élections législatives et renforcer sa dictature naissante.
  • Une Nouvelle Voie : les faux-fuyants et les « un pas en avant, deux pas en arrière » ne marcheront pas si le pouvoir veut vraiment veut vraiment enterrer la hache de guerre avec les opposants mais plus avec tous les démocrates guinéens qui sont désespérés de voir le pays couler de nouveau à pic depuis le « changement de 2010 ». En tout cas le chef d`état- major général de l`armée l`a bien compris, lui qui s`est précipité pour se dédouaner de tout faux-pas de son armée indisciplinée avant le retour du PPAC de sa mission aux USA : si il y a de nouveaux massacres de civils désarmés dans le pays, il ne compte pas accompagner son Boss à la CPI pour crime contre l`humanité. Mais surtout le président doit comprendre que ses petites manœuvres tordues qui ont marché de 2007 à 2011 sont maintenant périmés, même pour l`opposition « la plus bête du monde ».

————————————————–

  1. 4. Les décisions et actions « négatives » du mois : officialisation de 26 barrages militaires permanents et définitifs dans Conakry pour protéger le PPAC des tentatives de « sabotage à sa vie et à ses biens » par cette même armée nationale ; il semblerait que la sécurité présidentielle est maintenant assurée par une milice tribale et des superviseurs burkinabés qui les ont formé (à confirmer) ; mission de réconciliation farfelue et mal préparée envoyée par le PPAC pour rencontrer les doyens et religieux du Fouta à Labé ; début du 2e tour des visites touristiques présidentielles sur les 4 continents, chez les méchants capitalistes (Allemagne, Chine et USA) mais toujours rien de prévu au cœur de ses dégâts nationaux ; sanction ministérielle avec tapage médiatique contre deux agents et le directeur du centre national de transfusion sanguine pour avoir vendu frauduleusement 2 poches de sang : ils risquent d`être mutés à l`intérieur du pays ; promesse ministérielle de relancer dès la prochaine rentrée scolaire de l`enseignement des langues nationales dans le primaire pour « favoriser la vulgarisation des sciences interrompue après le décès de Sékou Touré » ; décret présidentiel de confirmation du vice-recteur chargé des études de l`université de Kankan ; petit problème : le pauvre est décédé il y a 8 mois ; création d’un centre d’études et de recherches mandingues avec un objectif (entre autres) de vulgariser l’alphabet malinké Nko ; la commission présidentielle de réconciliation nationale (2 prêtres inconditionnels de tous les pouvoirs) fonce tête première et compte assurer toute seule ce processus pour tous les guinéens – Olé ; La CENI pourrie fonce elle aussi tête première pour organiser les élections législatives présidentielles le 29 décembre 2011 – Olà ; offre de tonnes de riz présidentiel à la Sierra Leone pour raisons « humanitaires » ; menaces teintées de racisme du gouverneur de Conakry « RestoCop » devant les medias nationaux pour effrayer les organisateurs et les manifestants qui comptent marcher dans les rues du pays à partir du 27 du mois pour exiger la fin de la dictature naissante du PPAC ; encore des morts par armes blanches, des dizaines de blessés et des centaines d`interpelés par les forces de désordre et d`insécurité pour une simple marche pacifique de l`opposition guinéenne qui a pourtant officiellement informée de cette requête constitutionnelle le PPAC et sa bande au pouvoir ;
  • Pour : une fois encore, mais plus que d`habitude : R.A.S.
  • Contre : je pose de nouveau la question de la logique cartésienne derrière ces barrages routiers dans Conakry : pour retrouver des armes qui circulent dans la ville il faut mettre des barrages à chaque porte de nos camps militaires où les arsenaux sont logés, pas en ville ou il n`y a que des crève-la-faim et des voleurs de cacahouètes. Tous les principaux malfrats du pays sont des militaires en tenue mais le PPAC est trop terrorisé aujourd`hui par son entourage civil et militaire pour que cette logique lui soit accessible. La balade démagogique de Labé  a été un véritable fiasco : d`abord le fait d`envoyer une délégation des 3 autres régions dans la capitale de la quatrième (le Fouta) signifie que cette région se victimise et attend des excuses du reste de la Guinée. Ceci a été d`ailleurs immédiatement relevé par les hôtes qui ont fait remarquer qu`ils n`avaient jamais invité à cette palabre et qu`ils n`avaient aucun problème avec la Basse Guinée et la région forestière ! Et puis tout ce bla-bla de se réconcilier à toutes pompes sans même parler des causes primaires c`est à dire les crimes et vols de Siguiri et Kouroussa semble dans la droite lignée de la stratégie présidentielle de réconciliation nationale qui est non seulement vouée au mépris mais également à un échec retentissant. Je suis aujourd`hui persuadé que le PPAC a en fait peur d`un processus de réconciliation transparent et qui commencera à priori par la Vérité sur tout ce qui s`est passé en Guinée. Comme Lansana Conté en son temps, il sait que celle-ci va mette au grand jour toutes ses magouilles politiques depuis plus de 40 ans et donc le salir si tout est fait dans les règles de l`art. Il veut donc tout faire pour le dévoyer mais il perd son temps car il se fera forcement en Guinée, sans aucun doute après lui. Les américains disent «  this is a non starter » ce qui signifie qu`il n`y a aucune chance qu`il puisse démarrer ce plan machiavélique et entrainer toutes les victimes du pays dans sa pantalonnade de réconciliation – au contraire plus il persistera, plus nous allons nous braquer contre ses tentatives cavalières. De toute façon choisir pour co-présider une réflexion sur la réconciliation des hommes qui ont une conception d’un « déterminisme qui justifiait la soumission totale à un roi même corrompu et pervers. S’opposer à lui, c’est aller contre la volonté divine qui l’a investi dans son pouvoir. Vous devez prier même derrière un transgresseur précise un hadith apocryphe » (dixit Boubacar Doumba Diallo) est un non sens inacceptable. Hélas comme d`habitude il y a toujours un barbu de service pour signifier ensuite qu`il ira à la présidence au nom du Fouta pour chercher sa bénédiction (et son enveloppe). Il n`y aura pas de réconciliation basée sur le pardon hypocrite et les manœuvres bien connues du PPAC ; il n`y aura pas de réconciliation avec des criminels arrogants dans les sphères du pouvoir et décorés des titres les plus élevés du pays. Nous le ferons dans les règles de l`art, avec lui comme simple appui à l`arrière de toutes les victimes, sinon on le fera avec son successeur. Pour le centre d`études mandingues avec la vulgarisation de l`alphabet malinké Nko dans le contexte actuel du pays il n`y a qu`une seule conclusion : nous sommes passés de « tous contre les peuls » à « tout pour les malinkés » – j`imagine aisément l`exaspération croissante de tous les autres guinéens, un véritable cocktail Molotov devant une allumette. Pour la fixation de la date des législatives au 23 décembre 2011 en tout cas  « le confident » présidentiel (l`ambassadeur de France) et les «  méchants impérialistes » (USA et de U.E.)  ne pourront plus rien dire : leur exigence de la fixer avant la fin de l`année 2011 a été respectée avant d`aller les rencontrer aux nations-Unies – dommage que décembre ne compte pas 720 jours. Quitte ensuite à dire en janvier 2012 qu`il a tout fait mais les cancres de l`administration n`ont pas pu respecter leur parole et qu`il va donc être obligé de régler cela aussi « très bientôt ». Finalement pour la marche pacifique du 27 les deux camps crient « à la victoire et tant pis pour les morts et blessés » mais les lignes du dialogue n`ont pas bougé d`un iota et c`est vraiment dommage pour la très grande majorité des guinéens qui ne rêvent qu’à la paix et à l`amélioration progressive mais visible de leur qualité de vie. Avec le sang qui a une fois de plus (et de trop) coulé à Conakry le PPAC vient de rater son plus grand test démocratique devant les guinéens et leurs amis de part le monde. En cette journée du 27 septembre 2011 il est passé du club très select des « opposants historiques » à celui bien moins apprécié des « dictateurs africains qui ont du sang de leur peuple sur leurs mains » et il en sentira de nombreuses conséquences très bientôt…
  • Une Nouvelle Voie : pour les législatives du 29 décembre à mon avis l`opposition doit jouer en finesse sur ce dossier : il est sûr à 100% que la CENI bluffe uniquement pour obtenir soit son boycott soit sa demande de report à 2012. Il faut empêcher par tous les moyens cette instance corrompue et illégale d`avancer dans ses actions dans le pays – il faut la paralyser tout simplement : au 15 décembre elle sera toujours au point 0 de son chronogramme et on pourra alors tous se marrer de cette nouvelle déconvenue ridicule du pouvoir suicidaire. Quand au gouverneur « Reste-Con » je ne le souhaite pas mais si il y a des guinéens qui se plaignent de maux de ventre et d`empoisonnement après avoir bu de son « eau anti-peule » le 27, il sera alors trainé en justice pour crime prémédité – les enregistrements ne sont pas comme les paroles en l`air – elles sont toujours là le lendemain des méfaits.

————————————————–

Monsieur le PPAC, je suis partagé entre admiration et pitié pour vos braves militants de base en Guinée et dans la diaspora : ils ont tout subi pour vous, y compris leur santé et leur vie pour plusieurs, pendant que vous étiez planqué à Paname. Pour les remercier vous avez pris quelques uns de votre état-major arc-en-ciel créé seulement en 2010 pour les bombarder au pouvoir en raison de vos « liaisons dangereuses » de l`entre-deux tours, des énergumènes qui leur ont fait la chasse aux temps de Sékou Touré, Lansana Conté et Dadis Camara, qui ont œuvré avec zèle pour les tuer et les mettre en prison. Pourtant ils donnent encore de la voix en public pour vos actions, même si en coulisses et dans des milieux restreints ils dénoncent de plus en plus vos dérives. Ce sont vraiment de loyaux partenaires, un peu naïfs quand même – ils attendent que vous leur tiriez dessus pour être sûrs de votre supercherie ! Franchement tous les politiciens de monde vous les envient – mais attention leur patience, eux-aussi est proche de la limite acceptable. J`espère seulement que leur grande majorité comprendra assez tôt que finalement ils sont ceux qui ont le plus à perdre si leur champion dure au pouvoir car la facture risque hélas d`être salée pour de très nombreux pauvres innocents qui n`ont rien de commun avec les voyous qui sont aux commandes du RPG. Pour la nouvelle alliance DSK (Doré-Sylla-Kouyaté) elle me rappelle beaucoup les particules créés par L. Conté avant chaque élection présidentielle, afin d`avoir au moins un candidat de l` « opposition » pour cautionner sa victoire à 98%. Même eux, dans leur mémorandum de fin de mois dénoncent vertement toutes vos dérives, d`ailleurs de manière mieux structurée et plus cinglante que l`opposition officielle et maintenant ils parlent d`alliance avec eux (à mon avis un piège de plus). Il y a pouvoir et opposition – aucune « fausse opposition de façade » ne passera désormais en Guinée. A l`image du PDG vous êtes entrain de transformer progressivement le RPG et sa coordination tribale en un mouvement dictatorial minoritaire qui est prêt à marcher sur tous les obstacles démocratiques pour gérer l`assemblée nationale après avoir réussi à imposer votre victoire aux présidentielles. J`ose encore croire que vous n`êtes appuyé que par une minorité de petits manipulateurs et communicateurs haineux et qu`une majorité de vos autres militants mettront rapidement « la balle à terre » avec les autres guinéens. Dans le cas contraire je les invite à regarder dans leur rétroviseur ce que le PDG est devenu aujourd`hui : un groupuscule de fossiles et de révisionnistes semi-lettrés qui ont tout raté de leur vie d`après-papa au pays ou en Occident, dont le siège est à Bamako et qui ont la trouille de se présenter à des élections libres en Guinée pour éviter la raclée magistrale qui les attend.

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd`hui est le 283e  jour du « changement radical » et du « Guinea is back » – déjà 9 mois ! La fuite en avant tribale et démagogique du PPAC est en grand danger car face à un présent décadent et décevant pour toute la population  la seule stratégie qui lui reste est la promesse d`un hypothétique futur radieux à moyen terme (3-4 ans) pour continuer à mobiliser le peuple de Guinée. Bien que celui-ci soit l`un des plus naïfs de la planète, toujours hypocrite et grimaçant après 53 ans de mensonges et de traitrises d`état, ce remake du « complot permanent » de Sékou Touré, devenu 40 ans après le « sabotage permanent »  ne passera plus. Marche arrière toute, Monsieur le PPAC sinon le « train de l`Histoire », terme-culte de notre premier monstre au pouvoir va vous écraser encore plus mal que vos 4 prédécesseurs, NTIC obligent. Et même si vous vous amendiez tout de suite et  sans coups fourrés, nous n`oublierons jamais votre 1e année de mandat totalitaire, promis-juré ! J’ai appris ce mois-ci un proverbe qui a illuminé ma journée : « quand un homme veut te faire tomber il s’approche de toi et il te pousse ; quand Dieu veut te faire tomber il t’élève vers lui et ensuite il te lâche » – Mr le PPAC, vous voilà prévenu…

30 Septembre 2011

A.O.T. Diallo

 NB : vous pourrez suivre chronologiquement cette série et les précédentes (depuis le début du changement en Guinée en janvier 2007) sur mon nouveau blog: https://aotdiallo.wordpress.com/

Advertisements

About A.O.T. Diallo

Un quinqua hédoniste qui plane sur le Web...
This entry was posted in 2011. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s